[Vrai tweet] Manuel Valls a cru rencontrer Edouard Philippe, c’était Jean-Pierre Darroussin

Manuel Valls s’est félicité aujourd’hui d’avoir rencontré le nouveau premier ministre Edouard Philippe pour un dialogue constructif et lui ouvrant donc la porte de son gouvernement. Mais il semble bien que Manuel Valls ai été trompé par Jean-Pierre Darroussin.

L’acteur a expliqué ensuite sur Facebook qu’il s’était pris au jeu quand Manuel Valls l’a interpellé en pleine rue.
Il me faisait un peu pitié et m’a proposé d’aller boire un café, je l’ai suivi. Quand j’ai réalisé qu’il me prenait pour le nouveau premier ministre, j’ai trouvé ça rigolo. Ca m’a rappelé le tournage de « Ah si j’étais riche ». Manuel Valls a terminé par me demander un poste de ministre, je lui ai dit qu’il aurait celui de l’intérieur qu’il avait déjà exercé. Cela lui a plu et il m’a demandé de le soutenir dans sa candidature dans l’Essonne. Je lui ai répondu que je serai toujours avec lui. J’ai vu une larme commencer à couler dans ses yeux.

Le tweet est ici: (Mise à jour 18h51: Zut, il a été supprimé)

https://twitter.com/manuelvalls/status/863409640444307712

Manuel Valls ne semble toujours pas avoir digéré la façon dont il a été écarté d’une investiture La République en marche en vue des élections législatives dans sa circonscription de l’Essonne. Dans les colonnes du JDD, dimanche 14 mai, l’ancien Premier ministre raconte comment il a vécu cette semaine à rebondissements. « À la fin, il n’y a rien de magnanime dans cette histoire, estime-t-il. On joue jusqu’au bout, on l’humilie, on l’isole pour finir par une solution de compromis. » Puis il s’en prend à l’équipe qui entoure le nouveau chef de l’Etat : « Mais ils l’ont fait de manière tellement appuyée que ça s’est retourné contre Macron. C’est devenu le cas Valls. »

Il dit d’ailleurs être « extrêmement lucide sur Macron et sur son équipe ». Pour lui, « Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n’a pas de codes donc pas de limites. » 

S’il a pensé à arrêter ? La réponse est oui. « Après ma défaite à la primaire, j’ai réfléchi à arrêter, oui. » Mais « au moment où survient la recomposition que j’ai toujours souhaitée, je vais être spectateur ? Non ! Je veux être dans cette séquence. »

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER