Vivement critiqué pour le montant de son salaire, la fierté du football belge a voulu aujourd’hui mettre fin aux polémiques par une très brève conférence de presse, improvisée devant le portail de son manoir, à 12km au sud de Zurich.

Son majordome lui tendit une petite fiche, et, après une brève hésitation, Kevin de Bruyne déclara:

« Je tiens vraiment beaucoup à cesser ces disputes sur combien je gagne. Pardon si des gens ils sont choqués que moi je gagne plus qu’eux finalement. Mais il faut pas croire que c’est tellement beaucoup 1 200 000 euros par mois, ça part vite. Derrière moi vous pouvez voir une très grande maison, et il faut bien chauffer tout ça, et de temps en temps une femme vient nettoyer des trucs, je la paye aussi, je crois.

Sachez que mon club exige par contrat tamponné que je suis toujours en bonne santé, pour aller acheter un kebab en ville je dois faire plusieurs kilomètres en voiture, et la seule marque qui fait des bonnes suspensions pour protéger mes muscles fessales c’est Ferrari.
Le vendeur il m’a dit qu’une voiture doit être utilisée qu’une fois par semaine pour des suspensions super bonnes, donc j’ai bien du en acheter 8. Et à la fin du mois j’ai presque plus rien pour m’occuper de ma famille. Ma famille elle souffre beaucoup de vos méchancetés sur mon argent.
Je suis pas encore au point sur le calcul, mais dans mes approximations je gagne pas tant que ça, donc arrêtez de vous plaindre s’il »

Un camion, qui livrait une Ferrari de secours et devait passer le portail, a ensuite mis fin à cette conférence de presse.

Commentaires