Une association féministe française veut renommer la Mecque en « La Meuf » car le nom actuel reflète la société islamo-patriarcale dont les femmes musulmanes sont victimes.

Dans certains pays musulmans tenant aux traditions, la place des femmes reste assez basse par rapport aux hommes. En France mais aussi chez nous en Belgique, une partie des femmes musulmanes sont également victimes du patriarcat présent dans le Coran. Le livre sacré véhicule parfois des visions hommes-femmes inégalitaires. « Celles de qui vous craignez l’insoumission, faite-leur la morale, désertez leur couche, corrigez-les. Mais une fois ramenées à l’obéissance, ne leur cherchez pas prétexte. » (4:34).

Selon l’association féministe, qui ne cherche pas à contredire le Coran mais qui souhaite une vision plus juste de la part des pratiquants, il faudrait déjà renommer La Mecque en « La Meuf » dans la langue française. De plus, musulman au féminin devrait être « musulwoman ». Ces changements aux allures de jeux de mots devraient avoir un impact dans la façon de penser de la part des musulmans francophones, d’après l’association.

Commentaires