Ce zoophile repérait ses victimes sur les profils Facebook de leurs maîtres

Coup de filet dans les milieux Zoophiles. La police belge vient de démanteler un réseau de pervers, en suivant les activités d’un site clandestin : « EnculeUnChat.com. » Cela a permis dans la foulée l’identification et l’arrestation d’un plus grand délinquant sexuel, que la police avait elle-même baptisée « le Marc Dutroux des félidés.

Il aurait commis une centaine de viols durant l’année écoulée. Il repérait ses futures victimes sur Facebook, où des maîtres inconscients postaient aussi niaisement que fièrement les photos de leurs petits chats mignons.

De la même manière que l’on retrouve sur des sites pédopornographiques, les photos des rejetons que leurs parents postent sur les réseaux sociaux, le site « EnculeUnChat.com. » récupérait les photos des matous sur les pages des particuliers et les diffusaient au plaisir de sa clientèle perverse. Sous les photos étaient indiqués le lieu de résidence du chat, ainsi que des détails sur ses lieux de promenade favoris des alentours, facilitant ainsi les forfaitures des  zoomanes.

Jean Culinmouton, le Dutroux des félidés se connectait tous les jours sur le site susdit, et pouvait donc aisément donner libre court à ses condamnables perversions.

Combien de petitchatmignons, vedettes malgré elles de vidéos postées par leurs maîtres dégénérés, ont subis les abus du prédateur, nul ne le sait. Mais on estime à plus de 200, le nombre de felins violés par Jean Culinmouton.

Le criminel est actuellement sous les verrous, mais combien de zoophiles rodent encore, guettant votre chat, dont vous avez complaisamment donné l’adresse ?

Commentaires