[Vraie info] Le torchon pro-Poutine Sputnik se fait piéger par un article satirique italien et ensuite joue un double jeu

Le journal Sputnik, financé par le Kremlin, a partagé un article satirique italien il y a quelques jours et participe à l’énorme buzz de cette histoire de nonnes mises enceintes par des migrants.

A noter que dans l’article, ils ont ajouté en italique une mention comme que ça avait été démenti (non bande d’abrutis, ça n’a pas été démenti, c’était faux et vous vous êtes fait piéger comme des débiles)

À la suite d’une erreur regrettable dans notre article, nous informons nos lecteurs que l’information sur une dizaine de moniales enceintes dans un couvent à Milan après avoir accordé refuge à des migrants diffusée par le journal italien Giornale Italiano a été démentie. La rédaction de Sputnik vous exprime ses excuses.

Ils vont même jusqu’à faire un article pour démentir la « fake news » qu’ils ont eux-même partager et qu’en fait, ils laissent encore en ligne. Du coup, ils participent à « la haine des migrants » et cachent sous le tapis le fait qu’ils se soient fait piéger. Le meilleur des 2 mondes quoi.

kazekazkazekeaz

Comme ici avec Russian Today, on partage n’importe quoi tant que l’info fait cliquer et participe à faire peur aux européens et à faire élire des Trump/LePen/Brexit qui arrangent bien Poutine:

Cette info est bidon, Valeurs Actuelles, RT et 7sur7 manipulent l’information #Journalisme

Ce qui nous a valu cet article risible: 

L’article original de Sputnik, toujours en ligne quand même, histoire de continuer à diffuser.

En juillet 2016, cinq migrants ont frappé à la porte d’un couvent à Milan en demandant asile, chose qui leur a tout naturellement été accordée.

Cependant six mois plus tard, la mère supérieure du couvent a eu une très mauvaise surprise en découvrant une dizaine de ses jeunes sœurs enceintes.

Indignée par cette nouvelle, la supérieure, une dame d’un certain âge, a réclamé aux sœurs de renoncer au noble travail de religieuse et de quitter le couvent. Elle regrette d’avoir été malade à cette période-là et de ne pas avoir pu être au couvent pour empêcher ce péché.

Cependant, malgré l’évidence de la situation, les futures mamans essaient de se justifier en déclarant ne jamais avoir eu de rapports sexuels avec les migrants.

« Nous n’avons rien fait de mal. Ces malheureux avaient besoins d’amour et d’être consolés. Marie est aussi tombée enceinte tout en restant vierge. La supérieure croit, tout comme nous toutes, à sa chasteté. C’est aussi un miracle pour nous et nous en remercions le Bon Dieu », déplorent des soeurs.

En regardant cette histoire de leur fenêtre, des migrants sont tout simplement ravis de leur séjour italien ainsi que de l’accueil qui leur était accordé:

« Merci les sœurs! Merci l’Italie », a écrit l’un d’eux.

Aussi incroyable qu’absurde, cette nouvelle publiée par le quotidien Giornale Italiano fait le buzz sur Internet et se propage à toute allure sur les réseaux sociaux.

Les commentaires sur Twitter oscillent entre surprise et indignation.

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires