Connect with us

Non classé

[Vraie info] Le torchon pro-Poutine Sputnik se fait piéger par un article satirique italien et ensuite joue un double jeu

Published

on

Le journal Sputnik, financé par le Kremlin, a partagé un article satirique italien il y a quelques jours et participe à l’énorme buzz de cette histoire de nonnes mises enceintes par des migrants.

A noter que dans l’article, ils ont ajouté en italique une mention comme que ça avait été démenti (non bande d’abrutis, ça n’a pas été démenti, c’était faux et vous vous êtes fait piéger comme des débiles)

À la suite d’une erreur regrettable dans notre article, nous informons nos lecteurs que l’information sur une dizaine de moniales enceintes dans un couvent à Milan après avoir accordé refuge à des migrants diffusée par le journal italien Giornale Italiano a été démentie. La rédaction de Sputnik vous exprime ses excuses.

Ils vont même jusqu’à faire un article pour démentir la « fake news » qu’ils ont eux-même partager et qu’en fait, ils laissent encore en ligne. Du coup, ils participent à « la haine des migrants » et cachent sous le tapis le fait qu’ils se soient fait piéger. Le meilleur des 2 mondes quoi.

kazekazkazekeaz

Comme ici avec Russian Today, on partage n’importe quoi tant que l’info fait cliquer et participe à faire peur aux européens et à faire élire des Trump/LePen/Brexit qui arrangent bien Poutine:

Cette info est bidon, Valeurs Actuelles, RT et 7sur7 manipulent l’information #Journalisme

Ce qui nous a valu cet article risible: 

L’article original de Sputnik, toujours en ligne quand même, histoire de continuer à diffuser.

En juillet 2016, cinq migrants ont frappé à la porte d’un couvent à Milan en demandant asile, chose qui leur a tout naturellement été accordée.

Cependant six mois plus tard, la mère supérieure du couvent a eu une très mauvaise surprise en découvrant une dizaine de ses jeunes sœurs enceintes.

Indignée par cette nouvelle, la supérieure, une dame d’un certain âge, a réclamé aux sœurs de renoncer au noble travail de religieuse et de quitter le couvent. Elle regrette d’avoir été malade à cette période-là et de ne pas avoir pu être au couvent pour empêcher ce péché.

Cependant, malgré l’évidence de la situation, les futures mamans essaient de se justifier en déclarant ne jamais avoir eu de rapports sexuels avec les migrants.

« Nous n’avons rien fait de mal. Ces malheureux avaient besoins d’amour et d’être consolés. Marie est aussi tombée enceinte tout en restant vierge. La supérieure croit, tout comme nous toutes, à sa chasteté. C’est aussi un miracle pour nous et nous en remercions le Bon Dieu », déplorent des soeurs.

En regardant cette histoire de leur fenêtre, des migrants sont tout simplement ravis de leur séjour italien ainsi que de l’accueil qui leur était accordé:

« Merci les sœurs! Merci l’Italie », a écrit l’un d’eux.

Aussi incroyable qu’absurde, cette nouvelle publiée par le quotidien Giornale Italiano fait le buzz sur Internet et se propage à toute allure sur les réseaux sociaux.

Les commentaires sur Twitter oscillent entre surprise et indignation.

 

 

Advertisement

Non classé

Lockdown Partouze: « Il m’a dit vouloir se faire des PCR, je pensais pas que c’était des Plans Culs Réguliers »

Published

on

Le logeur de la partouze de diplomates à Bruxelles, Jawad B., s’indigne de voir les gens l’accuser sur les réseaux sociaux d’irresponsabilités.

J’ai loué à des infirmiers qui m’ont dit vouloir se faire des PCR, je pensais qu’ils parlaient de s’enfoncer des tiges dans les narines, pas autre chose et ailleurs.

Un test diagnostique du SARS-CoV-2 peut être effectué en cas de suspicion de maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) à l’examen clinique et en complément à des examens approfondis (tomodensitométrie, etc.). Il peut être effectué par des tests de réaction en chaîne par polymérase après transcriptase inverse pour la détection de l’ARN viral (RT-PCR) ou par des tests à base d’anticorps ELISA pour la détection des protéines du virion.

L’infrastructure de recherche européenne EVA (European Virus Archive) s’est rapidement organisée pour fournir aux laboratoires de diagnostic du monde entier des éléments viraux destinés à servir de contrôles pour les tests basés sur l’ARN ou sur la protéine.

Continue Reading

Non classé

Le père du député partouzeur est fier « ce n’est pas sa faute, il a herité de ma kette »

Published

on

Le député européen hongrois József Szájer, membre du très conservateur Fidesz de Viktor Orban, a assisté à une « partouze » dans le centre de Bruxelles avec d’autres diplomates.
Son papa se dit très fier de lui.
« Une belle kette de père en fils »

Continue Reading

Non classé

Covid Partouze à Bruxelles: Jean-Marie Le Pen était présent

Published

on

Selon la presse belge, la police a trouvé 25 hommes nus, dont un député européen et un nombre certain de diplomates, dont Jean-Marie Le Pen masqué.

Le rapport des médias a également déclaré que l’eurodéputé avait tenté de fuir par une fenêtre mais s’était blessé au cours du processus et avait été appréhendé par la police avant de revendiquer l’immunité du Parlement européen.

Ce n’est pas la première fois que la famille Lepen se voit être agité par un scandale sexuel. Pierette Lalanne, soeur de Francis, alors fraichement ex femme de Jean-Marie, posa pour Playboy afin de venger sa rupture avec son ancien mari.

Lorsque des confrères journalistes lui ont demandé si malgré tout il avait pensé à se protéger, le patriarche aurait rétorqué : « Ce n’est qu’un détail de l’histoire, n’est-ce pas ? ».

Selon les règles internes, l’immunité ne peut être invoquée lorsqu’un député européen est trouvé en train de commettre une infraction.

Le Parlement européen n’a confirmé aucune enquête en cours. Selon les règles internes, le Parlement ne peut pas prendre de sanctions contre un député européen qui a commis un crime en dehors de ses fonctions parlementaires.

La compagnie aérienne Ryanair a saisi cet élément de l’histoire dans un tweet mardi, écrivant: «Vous cherchez à vous évader rapidement de Bruxelles? Nous proposons des vols à partir de 14,99 € seulement (dans ce cas, nous ne recommandons pas le siège côté hublot). »

La Belgique a annoncé un deuxième verrouillage le mois dernier, avec un couvre-feu en place et des rassemblements de plus de quatre personnes interdits.

Continue Reading

Trending