Connect with us

Non classé

Une brigade citoyenne pour nettoyer les accidents de la route.

Published

on

Le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé ce jour, la création de brigades d’interventions routières chargées de nettoyer les routes après les accidents.
Les BRAC sont créées.
Ces brigades, les BRAC, « Brigades de Responsabilisation des Automobilistes Citoyens », auront pour mission d’achever les blessés après les accidents, avant l’intervention des forces de l’ordre. Avec plus de 10.000 blessés par an sur les routes de France, ces brigades devraient permettre d’économiser jusqu’à 100.000 jour/homme de lits d’hôpitaux, soit prés d’un milliard d’euros par an.
Une mesure sociale.
La Ministre de la Justice, madame Taubira a insisté sur le caractère social de cette mesure qui remet à égalité riches et pauvres, devant les soins médicaux. Madame la Garde des Sceaux, a ainsi qualifié devant un parterre de militants socialistes aux Université d’été de la Rochelle, cette mesure de « plus grande avancée sociale depuis la création des 35 heures ».
Grogne chez les policiers.
Les syndicats policiers réunis à la Roche sur Yon se sont interrogés sur cette mesure. Le GNOUF-PG principal du syndicat des fonctionnaires en tenue a demandé des garanties sur la qualité des armes qui seraient fournies « Les policiers ne doivent pas supporter le coût humain de cette mesure en charge de travail ». Il faut qu’il soit le plus léger possible et en remplacement d’autres tâches existantes, comme prendre les dépositions des blessés survivants.
Le FN s’oppose à la mesure.
« Encore de la démagogie inefficace est prétentieuse, digne d’un gouvernement toujours plus à côté de ses pompes » a indiqué sa responsable Marine. Il s’agit pour elle d’une mesure « inefficace et tardive ». Le lien avec l’immigration n’est plus a démontré a dit en substance la présidente du Front National. Sans un arrêt rapide de l’immigration, le nombre de conducteurs dangereux car ne comprenant ni le français ni nos codes, qu’ils soient civil ou de la route, le trafic continuera d’être ralenti par les accidents

Advertisement

Non classé

Le père du député partouzeur est fier « ce n’est pas sa faute, il a herité de ma kette »

Published

on

Le député européen hongrois József Szájer, membre du très conservateur Fidesz de Viktor Orban, a assisté à une « partouze » dans le centre de Bruxelles avec d’autres diplomates.
Son papa se dit très fier de lui.
« Une belle kette de père en fils »

Continue Reading

Non classé

Covid Partouze à Bruxelles: Jean-Marie Le Pen était présent

Published

on

Selon la presse belge, la police a trouvé 25 hommes nus, dont un député européen et un nombre certain de diplomates, dont Jean-Marie Le Pen masqué.

Le rapport des médias a également déclaré que l’eurodéputé avait tenté de fuir par une fenêtre mais s’était blessé au cours du processus et avait été appréhendé par la police avant de revendiquer l’immunité du Parlement européen.

Ce n’est pas la première fois que la famille Lepen se voit être agité par un scandale sexuel. Pierette Lalanne, soeur de Francis, alors fraichement ex femme de Jean-Marie, posa pour Playboy afin de venger sa rupture avec son ancien mari.

Lorsque des confrères journalistes lui ont demandé si malgré tout il avait pensé à se protéger, le patriarche aurait rétorqué : « Ce n’est qu’un détail de l’histoire, n’est-ce pas ? ».

Selon les règles internes, l’immunité ne peut être invoquée lorsqu’un député européen est trouvé en train de commettre une infraction.

Le Parlement européen n’a confirmé aucune enquête en cours. Selon les règles internes, le Parlement ne peut pas prendre de sanctions contre un député européen qui a commis un crime en dehors de ses fonctions parlementaires.

La compagnie aérienne Ryanair a saisi cet élément de l’histoire dans un tweet mardi, écrivant: «Vous cherchez à vous évader rapidement de Bruxelles? Nous proposons des vols à partir de 14,99 € seulement (dans ce cas, nous ne recommandons pas le siège côté hublot). »

La Belgique a annoncé un deuxième verrouillage le mois dernier, avec un couvre-feu en place et des rassemblements de plus de quatre personnes interdits.

Continue Reading

Non classé

Affaire Michel Zecler: »Les policiers ont eu peur du noir »

Published

on

Affaire Zecler: les policiers ont principalement agi « sous l’effet de la peur », évoque le procureur.

Une peur du noir bien présente dans la police qui fait souvent dégénérer les fins de manifs une fois la nuit tombée.

Continue Reading

Trending