Une banque de Calais victime d’une attaque au migrant-bélier.

Centre de toute l’attention depuis la crise des migrants où ils sont rassemblés, la ville de Calais vient d’être victime d’une toute nouvelle utilisation de ces personnes par l’attaque d’une banque au migrant-bélier.

Les mauvaises langues suggéraient que les migrants venus d’Irak et Syrie allaient apporter des problèmes de délinquance, cette prédiction s’est vérifiée aujourd’hui à la Banque Principautaire de Calais: une voiture au pare-choc équipé d’un migrant, suffisamment musclé pour détruire du béton, a percuté son mur, permettant aux brigands de récolter 478 000 euros. Leur voiture et le migrant blessé ont été retrouvés abandonnés dans la rue 35 minutes plus tard.

Pierre Henry, président de l’association humanitaire France terre d’asile, dénonce une maltraitance de réfugiés absolument intolérable:
“Je suis révolté par les méthodes criminelles utilisées contre ces migrants. Ces inventions macabre risquent de se multiplier. J’ai déjà vu quelques personnes utiliser les migrants comme porte-manteaux”

Le jeune réfugié à été arrêté pour complicité de braquage à mains armés.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires