Connect with us

France

Attentat échoué par les grèves à la SNCF: le djihadiste n’a pas eu son train à l’heure.

Published

on

Il est 6h du matin lorsque Achmed Makroud, un résident de Huy radicalisé, décide de prendre un train vers Paris pour massacrer des dizaines de Français . Grâce aux retards de la SNCF, sa batterie de détonateur/iphone tombe à plat avant sa destination.

Le 14 septembre 2015, alors qu’il préparait son Capes de lettres modernes, le jeune Achmed est alpagué par un recruteur de l’État Islamique sur Facebook.
Rapidement tenté par le projet (du voyage de l’aventure et des sensations fortes), le jeune terroriste voulu alors mettre en place un engin explosif à la Grand-Place de Bruxelles, en utilisant son iPhone comme détonateur.

Une fois son arme meurtrière prête, il embarque dans un train, déjà en retard, pour rejoindre la capitale. Sur le trajet, un groupe de Carolos fait un barbecue à proximité des rails, nécessitant un arrêt du train et 25 minutes de débat entre les amateurs de brochettes et le conducteur.
La voie désormais dégagée, Achmed peut cesser de passer le temps en jouant à Candy Crush, et peut continuer de frotter ses mains machiavéliquement en attentant son ultime destination.

Malheureusement pour lui l’ouvrier ayant placé les prochains 450 mètres de rails était ivre pendant ses heures de travail. De fait, les rails sont placés perpendiculairement à la voie, ce qui ne permet pas au train d’emprunter aisément le chemin.

Après de nouveaux débats entre l’administration de la SNCF et les services urbanistiques belges, et 3/4 de la batterie de son téléphone usée, Achmed peut repartir pour son projet terroriste.

Avant d’atteindre Paris-Nord, son train prend de nouveau 45 minutes de retard pour une raison inconnue, c’est comme ça. Les historiens et physiciens de la SNCF ne comprennent toujours comment 45 minutes peuvent disparaitre ainsi du continuum espace-temps en territoire belge.  « C’est une tradition séculaire des chemins de fer, une malédiction du Démon » affirme un vieillard penché sur une barrière en agitant sa canne.

Cet imbroglio temporel permit néanmoins à l’iPhone de Achmed de se décharger totalement, sa bombe devenant alors inoffensive sans détonateur.
Les restes de l’engin explosif ont été retrouvés chez Oxfam Bruxelles, car le jeune nouveau-ex-terroriste est aussi un écologiste soucieux du recyclage.

Advertisement

Belgique

2021 : Après Sachoir, thonteux et croiver sont sur la liste des ajouts au dictionnaire !!

Published

on

Grande victoire pour les complotistes, le verbe sachoir est entré dans le dictionnaire ce mardi 5/01/2021 et voici, joint en tête d’article, sa conjugaison !

Après cette victoire rocambolesque soulignée par nos chimpanzés :

Sachoir, verbe du 3 groupe, entre officiellement dans le dictionnaire.

La fête est là et l’alcool coule à flot mais le combat n’est pas encore fini !

Il faut désormais faire passer tous les autres mots du vocabulaire internet pour enfin avoir une orthographe plus facile d’accès à la plèbe. C’est ainsi que depuis plusieurs jours, l’académie belge envoie plusieurs candidatures de mots pour le dictionnaire tel que thonteux, synonyme obvious des thons de la ville de Theux (Liège) et croiver (verbe dû à la déformation par analogie proportionelle du verbe « boire » sur le verbe croire plus d’infos à :

croivent

Sans doute sous l’influence du verbe , par l’ analogie proportionnelle : boire : ils boivent :: croire → ils croivent. croivent kʁwav – Il s’agit d’un terme utilisé qui n’est pas d’un usage standard. (Populaire) (Familier) (Fautif) Variante de . Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif de croire.

)

sont en cours d’analyse chez Larousse et le petit Robet de poche. L’académie française, quant à elle, s’en mort toujours les doigts mais qu’à cela ne tienne !

 

Nous suivrons cette candidature pour vous !

 

Chimpanzément votre,

Continue Reading

Belgique

Sachoir, verbe du 3 groupe, entre officiellement dans le dictionnaire.

Published

on

dictionnaire mots existent pas

C’est décidé à la cours de cassation cette après midi.

Pour leurs utilisations inentérrompues sur internet et favoriser l’acccès à l’orthographe facile pour tous, particulièrement les défavorisés, les hautes instances françaises ont intégrées une panoplie de nouveau mots dans le dictionnaire. De même que d’autres mots tel que : hashtag (dièse pour les ché-brans), implémenter, génance, coolance, zlataner, juste (comme un adverbe) et d’autres plus abracadabrantesques (aussi dans la liste !) que d’autres pour aider à ajuster la rigueur lexique des gens sur internet.

Une tentative un peu veine selon l’académie française qui, elle, campe sur ses positions avec dégagisme et du confusant car selon eux la rigueur actuelle permet un effet amincisseur sur la populace de pleutre que nous sommes. Pourtant on ne peut en vouloir aux uns de solutionner les problèmes actuelles surtout avec la populace de soixantenaire qui nous contrôle.  Ces procastrinateurs eux pensent plutôt que cette est trop chronophage pour les hipsters que nous somment mais cela ne reste pas moins un mouvement inarretable qui est marche en ce moment.

N’hésiter pas à candidater vos nouveaux mots dans l’article !!

Chimpanzément votre,

Continue Reading

France

Disruption totale: La France choisit la vaccination aléatoire

Published

on

Après le mauvais départ de la campagne de vaccination, la France vient de choisir la vaccination aléatoire.

Simple, peu coûteuse et sans discrimination, la vaccination aléatoire entre en vigueur dès demain « Vu que les français sont nombreux dans les transports en commun, en rave party, en classe ou encore aux dédicaces de Miss France, il sera facile pour nos indigènes de les vacciner. »

Embauchés d’urgence, 100 000 indigènes vont investir les lieux publics et privés afin de vacciner le plus de français possible « Avec leur sarbacane ça va aller vite. » souligne Gabriel Attal. Marlène Schiappa se félicite de cette technique « sans discrimination mais avec un potentiel danger pour les cheveux. »

Continue Reading

Trending