Les tueurs du Brabant responsables de l’assassinat de Kennedy

Après un suspense long de plus d’un demi-siècle, l’administration Trump a publié jeudi près de 3.000 dossiers secrets sur l’assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy, repoussant toutefois de six mois la divulgation de certains documents jugés trop « sensibles ».

Un report qui risque d’alimenter encore le flot intarissable des théories du complot, même si les experts ne s’attendent pas à de grandes révélations, cinquante ans après la mort de John F. Kennedy le 22 novembre 1963 à Dallas, au Texas.

On attendait la publication des 3.100 dossiers encore secrets. Finalement, 2.891 ont été mis en ligne jeudi soir sur le site des Archives nationales américaines.

Dans 3 de ces documents, on apprend que les tueurs du Brabant ont été directement liés à l’assassinat de Kennedy puisque Lee Harvey Oswald faisait partie des tueurs, ainsi que le géant, présent sur place le jour de l’assassinat, comme le montre cette photo:

A voir aussi, cette photo de Lee Harvey Oswald prise devant un Delhaize en 1984. Une photo étonnante puisque jamais personne n’avait remarqué sa présence sur celle-ci:

Les affaires criminelles imputées aux tueurs du Brabant

Les indices reliant les affaires entre elles sont les éléments balistiques, les véhicules utilisés, le mode opératoire et la région où les attaques eurent lieu. Mais ce sont les analyses balistiques faites à partir des armes découvertes en  à Ronquières, dans le canal Bruxelles-Charleroi, qui, selon certaines personnes[Qui ?]permettraient d’établir un lien sûr entre certains faits[réf. nécessaire].

1982[modifier | modifier le code]

  1. Armurerie à Dinantprovince de NamurBelgique : vol d’un fusil.
  2. Épicerie Piot à Maubeugerégion Nord-Pas-de-CalaisFrance : 1 policier blessé ; vol de quelques boîtes de thé et bouteilles de vin.
  3. Armurerie de Daniel Dekaise à Wavreprovince de BrabantBelgique braquée par deux hommes à visage découvert : 1 mort (policier communal alerté par un passant), plusieurs blessés ; vol d’une quinzaine de pistolets automatiques.
  4. L’auberge du Chevalier à Beerselprovince de BrabantBelgique : 1 mort (concierge de l’auberge) après avoir été torturé ; les tueurs ont pris le temps de manger et boire du champagne sur place.

1983[modifier | modifier le code]

  1. Assassinat d’un chauffeur de taxi, retrouvé à Monsprovince de HainautBelgique : 1 mort.
  2. Supermarché Delhaize à Genvalprovince de BrabantBelgique : vol de 692 384 BEF (17 163,75 )
  3. Supermarché Delhaize à Uccleprovince de BrabantBelgique : 1 blessé ; vol de 600 000 BEF (14 873,61 )
  4. Supermarché Colruyt à Halprovince de BrabantBelgique : 1 mort ; vol de 704 077 BEF (17 453,61 )
  5. Supermarché GB à Houdeng-Gœgnies : vol de 800 000 BEF (19 831,48 )
  6. Usine textile Wittock-Van Landeghem à Tamiseprovince de Flandre-Orientale : 1 mort, 1 blessé ; vol de 7 vestes pare-balles.
  7. Supermarché Colruyt à Nivellesprovince de BrabantBelgique : 3 morts (le gendarme Marcel Morue et le couple Fourez-Dewit), 1 blessé (le gendarme Jean-Marie Lacroix).
  8. L’auberge des Trois Canards à Ohainprovince de BrabantBelgique : 1 mort.
  9. Supermarché Delhaize à Beerselprovince de BrabantBelgique : 1 mort.
  10. Une bijouterie à Anderluesprovince de HainautBelgique : 2 morts.

1985[modifier | modifier le code]

  1. Supermarché Delhaize à Braine-l’Alleudprovince de BrabantBelgiquevendredi  entre 20h00 et 21h00 : 3 morts (Roger Engelbienne, Ghislain Platanne et Bozidar Djuroski senior), 1 blessé (Bozidar Djuroski junior) (de manière erronée, le journal Le Soir citait aussi Bozidar Djuroski junior parmi les personnes tuées)2 ; vol de 200 000 BEF(4 957,87 )
  2. Supermarché Delhaize à Overijseprovince du BrabantBelgiquevendredi  entre 20h00 et 21h00 (après les faits de Braine-l’Alleud (selon une majorité de sources (mais pas toutes) : 5 morts (dont un garçon de 13 ans et aussi le banquier Léon Finné) et un blessé (l’avocat Jean-Paul Macau). Cette attaque rapporta à ses auteurs 991 103 BEF(24 568,80 
  3. Supermarché Delhaize à Alostprovince de Flandre-OrientaleBelgiquesamedi  : 8 morts, 9 blessés ; vol de 937 777 BEF (23 246,88 }}

Total : 28 morts, 22 blessés et un butin de 6 à 7 millions de francs belges (= 150 000 à 175 000 ) à apprécier en fonction du coût de la vie moins élevé à l’époque.

(Voir aussi pages 21 et 22 du rapport Enquête parlementaire sur les adaptations nécessaires en matière d’organisation et de fonctionnement de l’appareil policier et judiciaire, en fonction des difficultés surgies lors de l’enquête sur « les tueurs du Brabant » [archive].)

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires