Dans le courant de la nuit, l’Asie s’est vue rayée de la carte par erreur, Trump s’excuse.

         En effet, Trump s’est vu réveillé d’un horrible cauchemar, raconte-t-il sur la BBC : « Il y avait des mexicaines féministes socialistes qui couraient partout autour de moi en ponchos. C’était horrible, je me suis réveillé en panique… ». Le président des Etats-Unis continue en expliquant qu’il s’est levé à la recherche de son major d’homme, celui-ci étant l’épaule sur laquelle il se réconforte. C’est alors qu’en voulant allumer sa lampe de chevet, il appuya sans le savoir sur un de ses boutons nucléaires. Voyant que la lampe ne réagissait pas, il ré-appuya sans relâche sur ce bouton. Il comprit après quelques minutes qu’il venait de commettre une grosse erreur et qu’il venait en réalité d’envoyer quelques centaines de mégatonne de bombe à hydrogène un peu partout sur toute l’Asie. Suite à ça le continent asiatique s’est séparé en deux et une partie à fini sous l’eau.

         Un des mécaniciens de la Maison Blanche nous confie : « J’avoue qu’au début quand Trump m’a demandé d’installer un des boutons nucléaires à côté de sa lampe de chevet, j’ai refusé. Mais après quelques menaces de licenciement, j’ai fini par obtempérer. C’était une grosse erreur. »

         Trump a réagi à cela sur twitter : « J’ai déconné mais il faut savoir passer au-dessus, et regarder de l’avant. Je ne recommencerai plus et le bouton sera désinstallé. Mes condoléances aux familles des victimes. »

         Nous en saurons plus par la suite et vous tiendrons au courant. Nos vont bien sûr aux familles des victimes.

Article réalisé par un élève du Collège du Sacré Coeur de Ganshoren ayant suivi la conférence Fake News donnée par Vincent Flibustier en mai 2018

Facebook Comments