Trump était agent secret au Vietnam, nom de code : l’Agent Orange

Bien des journaux ont tenter de salir l’image du présent Donald Trump en clamant qu’il aurait tout fait pour éviter d’être déployé dans la guerre du Vietnam. Tous ont remis en cause son patriotisme, l’on taxé de traitre, voir même de communiste ou pire … de Français. Le pauvre, d’après le New York Times, il était exempté de service pour raisons médicales ! Mais ce n’était pas son choix, tout comme Captain America, Donald Trump ne pouvait pas participer à cette guerre. Mais c’est sans compter sur son patriotisme indéfectible !

Tout comme le héros aux couleurs du drapeau, il a participé à une expérience inédite née d’un partenariat entre la DARPA et Monsanto, le projet avait pour nom de code l’Agent Orange. Vous croyez sincèrement que c’était de l’auto-bronzant ? Que nenni, c’est un effet de bord de l’expérience consistant à augmenter la charge électrique dans son cerveau avec deux plaques de métal de chaque coté de sa tête, l’effet casimir a fonctionné, Donald Trump pouvait être déployé au Vietnam.

Fort de son nouveau pouvoir, des doigts magnétiques très puissants, cet ogre de guerre hurlant à travers les bois « Grab ’em by the pussy ! », ne tarda pas à faire la rencontre de l’ennemi qui a terrassé Captain América, alias Captain Vietnam ! Mais manque de chance, sa Némésis n’avait pas de minou métallique … Ce qui, malgré tout son courage, et 2 heures de recherche anatomique dans une position peu confortable, l’ont précipité à sa perte, lui et l’Amérique entière qui comptait sur lui !

C’est ainsi que ce héros inconnu, l’agent orange fut discrédité et calomnié. Et viré de l’armée.

Commentaires