Un terroriste athée ne se fait pas exploser dans une église pour imposer ses non-croyances

Une nouvelle menace plane sur le monde, au point de faire passer Daesch pour une amicale de joyeux militants doucereux.
Les membres de cette organisation partagent la croyance de la non-existence d’un ou plusieurs Dieux et se décident enfin, après des années de silence, à d’imposer ses idées de la plus effroyable des manières.

C’est ainsi que Jean triquet, un anonyme parmi tant d’autres s’est sacrifié dans un non-attentat ce dimanche dernier.
Il est rentré dans une église, un lieu de culte qu’il exècre, et ne s’est pas fait sauter avec des explosifs, empêchant ainsi ses victimes d’aller au paradis.
Avant de commettre cet acte insensé, le forcené aurait crié, comme pour signer son acte : « personne n’est grand » Et avant de quitter l’église, il aurait ajouté :

« RIP pas tout de suite en paix, petits non-anges »
Les malheureuses victimes, qui avaient eu la malchance d’être dans ce lieu de culte au mauvais moment sont ressorties en larmes, dépitées d’être encore sur terre, et non déjà en route pour leur paradis.
Car la différence entre le terrorisme athée et le terrorisme religieux, réside dans le fait qu’aucune victime ne sera décapitée, mais toutes seront dépitées suite à ces attentats barbares.

Dans une perquisition au domicile du kamikaze, les policiers n’ont trouvé aucun témoignage d’allégeance à une quelconque organisation, aucun crucifix, ou autres chapelet, même pas le moindre bulletin paroissial hebdomadaire. Une absence d’éléments à charge que l’on retrouve toujours dans des fouilles opérées chez les athéistes militants
Le non-attentat a été revendiqué par un groupuscule secret, de la mouvance des EPR (Empêcheurs de Prier en rond), nommé les DTC (dans ton cu …ré) .
« Nous multiplierons les attentats dans tous les lieux de culte de toutes les religions, disait le communiqué, et nous répandrons la terreur chez les non athées, en ne les tuant pas, les obligeant de ce fait à poursuivre leur vie insignifiante sur cette planète de merde ».

Dans ce même communiqué, les forcenés annoncent qu’ils frapperont prochainement dans un lieu de culte musulman :
« Nous entrerons dans une mosquée en nous déchaussant irrespectueusement, afin que les effluves de nos pieds nus dérangent les personnes qui prient ; nous ferons des centaines de victimes, que nous laisserons en vie, leurs barrant ainsi la route du paradis d’Allah. »

ou s’arrêtera la frénésie criminelle de ces fous de…….., de ces fous ?

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires