Tariq Ramadan inculpé : « trop au lit pour être honnête », déclare le juge

Le juge a tranché, Tariq Ramadan est finalement inculpé.

Ce dernier retournement de situation résulte de la récente expertise informatique d’un ancien téléphone de Christelle, la plaignante qui l’accuse d’un viol lors de leur unique rencontre, le 9 octobre 2009 dans une chambre d’hôtel à Lyon.

Les 399 SMS exhumés de l’appareil, versés au dossier d’instruction fin septembre, ne laissaient guère de doute sur la réalité d’un rapport physique dans la chambre du théologien suisse.

De l’été à la fin de l’année 2009, tous deux se sont envoyé des messages à caractère sexuel, ainsi que des textos plus conflictuels.

Ces échanges par SMS ont convaincu le juge. Tariq Ramadan a une sexualité débridée.

Suivant le vieil adage : Trop au lit pour être honnête, il décide donc d’inculper l’islamologue et de l’envoyer prochainement devant les tribunaux.

Un procès qui risque de faire du bruit…

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires