Connect with us

Culture

Star Wars 7: La première critique exclusive, d’un Belge à Los Angeles

Published

on

Un Belge a pu se rendre à l’avant première de Star Wars 7 ce mardi à Los Angeles et en a retiré une critique acerbe et pleine de sang.

Autant le dire tout de suite, Star Wars 7 est un film de merde.

Premièrement, il n’y a pas la moindre scène de sexe.

Deuxièmement, il n’y a pas d’apparition de Jar-Jar Binks, un personnage pourtant adoré par tous les fans. FAN SERVICE = 0

Troisièmement, le film ne raconte pas la jeunesse de Chewbacca. On ne découvre donc pas ses premiers mots. Et c’est dégueulasse.

4èmemememement : Où sont les dinosaures ?

Ensuite, durant tout le film, on se rend bien compte qu’on a droit à une sorte d’histoire de combats lasers dans l’espace. Aucune remise en question de l’impérialisme américain, aucune référence aux migrants, aucune référence à Jawad. De la merde.

Chuck Norris ? Pas là.

Olivier Gourmet, pourtant présent dans 49% des films produits dans le monde pour jouer un rôle insipide ? Absent.

Il faut également indiquer aux fans que le blockbuster n’a pas eu le courage de mettre en scène Donald Trump comme méchant. A la place, un idiot masqué sans intérêt. NUL.

On remarque également une terrible faute de goût puisque les animaux sont totalement mis de côté dans cet opus. C’est également le cas de Brigitte Bardot qui ne fait pas la moindre apparition. Ce film est probablement le plus manichéen qu’il nous ai été donné de voir puisqu’on y trouve une dualité « Blanc-Obscur » qui rappelle étrangement le duel Gauche-Droite politique sans pour autant prendre en compte l’importance du centre et de François Bayrou, même si on comprend rapidement la référence du personnage de Maître Yoda.

Oui, cet article n’est toujours pas fini, nous avons encore des choses à dire

Star Wars est avant tout un produit marketing dégueulasse visant à vendre des jouets aux enfants devenus complètement attardés par la télévision. Ainsi, les personnages principaux ont tous été créés pour permettre une mise sur le marché sous forme de jouet bien plus facile: aspect plastique des armures de Stromtroopers, de Vador… Et les Jedis, habillés d’un simple rideau, font de leur accoutrement un produit très peu cher à confectionner par des enfants chinois aux poumons d’un fumeur de 95 ans.

Bref, 1/37 est notre note finale.

Pour finir, nous reprendrons un extrait de la chronique culturelle de Christophe Bourdon sur le site de la RTBF:

Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars.

Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars.

Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Kev Adams. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Star Wars. Sta

Advertisement

Culture

Un mystérieux monolithe est également apparu à Roubaix

Published

on

 

Un étrange monolithe vient de faire son apparition dans la ville des Hauts-de-France. Celui-ci ressemble à s’y méprendre aux deux derniers monolithes découverts ces derniers temps. La structure métallique se trouve à quelques mètres seulement du centre ville.

Des tentatives d’explications

De nombreux internautes ont noté les fortes similarités de ces deux découvertes aux monolithes extraterrestres accélérant les progrès de l’humanité dans le film de science-fiction “2001, l’Odyssée de l’espace”, de Stanley Kubrick.

D’autres, quant à elles, ont relevé les ressemblances avec les œuvres du célèbre artiste défunt John McCracken. Ce dernier était passionné de science-fiction. Son fils, Patrick McCracken, a déclaré au Times que son père lui avait confié en 2002 qu’il aimerait “placer ses œuvres dans des endroits perdus pour qu’elles soient découvertes plus tard”.

Continue Reading

Culture

Le bêtisier 2020 diffusé à partir du 24 décembre pour une durée indéterminée

Published

on

C’est donc le 24 décembre dès 21h que le bêtisier 2020 sera diffusé sur les grandes chaînes nationales. Énorme nouveauté cette année : il sera diffusé en continu jusqu’à épuisement des images.
« C’était impossible de couper quoique ce soit au montage. Tout est énorme…cette année 2020 est un cru exceptionnel. Rien qu’avec les images des chaînes d’infos on a de quoi diffuser jusqu’en avril. Et nos stagiaires n’ont pas fini de tout visionner. » La cadence est infernale pour préparer ce programme, 2 stagiaires sont déjà morts d’épuisement « On galère à les remplacer. » souligne le producteur « Même en télétravail on a du mal à recruter. »
Et quand on demande s’il y aura des surprises, la réponse ne se fait pas attendre « Non. Qui a encore envie de surprise cette année ? »
Rendez-vous donc le 24 décembre pour le lancement du bêtisier 2020 dont la diffusion est prévue jusqu’en juillet 2021 « Et au delà vu qu’il reste encore décembre. »

Continue Reading

Belgique

Le Vlaams Belang est formel; « Louvain-la-mec » est bien plus extrême!

Published

on

Louvain-le-mec
Après la parution de nombreux articles, tous diversifiés à leur manière, à propos du groupe Facebook « Louvain-le-mec » dans les médias belges, plusieurs observateurs du Vlaams Belang ont, malgré tout, décidé d’analyser en détails ce soutien inattendu venant du Sud.

Après plusieurs heures d’observations, ils sont unanimes et encore sous le choc de leurs découvertes! S’attendant à trouver une armée politique de plus ou moins 11.000 hommes aux idées bien tranchées, ils n’ont trouvé qu’un dompteur d’oies, un dévoreur de cartons accompagnés d’environ 10.998 fervents adeptes de bières à bas coûts (et qui ne viendraient pas de l’Azebaïdjan). Ils ont également constaté un humour sans doute plus diversifié que les sources énoncées par les médias qui ont, d’ailleurs, fait un travail hors-pair pour dénicher tout ce qu’ils ont énoncés dans leurs  articles!

Les observateurs du Vlaams Belang sont néanmoins formels, le soutien apporté par « Louvain-le-Mec » ne leur serait que trop peu bénéfique!  En effet, comme ils l’ont déclaré à nos micros; « Nous ne pouvons tolérer un tel soutien, ils ne pensent qu’à rigoler, boire et voter pour leurs Télétubbies préférés! Ils sont bien trop dangereux pour notre noble, bien plus extrême que nos idéaux d’homme simple! »

Après une enquête rondement menée au sein même du groupe, après avoir vu un homme déguisé en poubelle, commander une bière au bar, après avoir  vu un homme déjeuner du carton, après avoir vu une bande d’une dizaine d’étudiants créer leur propre bière, après avoir  vu tout le contenu bien trop hétéroclite de ce groupe, le doute sur les intentions de ce groupe n’est plus permis.

Continue Reading

Trending