Sondage – François Hollande battu en 2017, même comme candidat unique !

Tout va mal pour le président Français, après un sondage qui, dans tous les cas de figure, le donnait perdant quel que soit le candidat de droite face à lui, y compris Marine Le Pen, un nouveau sondage va encore plus loin en testant de nouveaux scénarios. L’IFOP, grassement payé par les médias et l’État pour faire des études inutiles, a décidé de mettre les bouchées doubles pour faire une étude très complète sur le thème de « Si l’élection avait lieu demain, alors que ce n’est pas le cas, pour quel candidat voteriez-vous, alors que nous n’avons aucune idée de qui pourrait se présenter ? ». Bravant les tabous en faisant parler des personnages imaginaires, les morts ou les objets, l’IFOP vous apporte toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posé.

Hollande battu par vraimentn’importe quel candidat de droite

Le sondage démontre que si le candidat de droite était Christine Boutin, Patrick Balkany, Nadine Morano, ou un balai à chiotte siglé UMP, il serait crédité de 28% tandis que Hollande ne récolterait que 15 – 16%. Quant à l’hypothèse improbable ou Hollande se retrouverait au second tour contre le balai à chiotte en question, ce dernier serait élu à une écrasante majorité de 75%, le président sortant n’atteignant que péniblement 25%. Il s’agirait au passage de la première fois qu’un objet ménager accèderait à la magistrature suprême

Hollande battu par les « petits candidats »

En admettant, l’espace d’un instant qu’aucun candidat de droite ne se présente, ni de gauche et que Hollande se retrouve face à un communiste, là encore, il se ferait écraser 80 % à 20%. Contre « chasse, pêche, racisme et tradition », il ferait 34%. Enfin, contre un candidat écologiste, il serait battu d’un cheveu avec 49%.

Hollande écrasé par les morts

Allant encore plus loin dans l’innovation, l’IFOP a voulu tester la popularité du chef de l’état face à ses prédécesseurs morts. Que ce soit contre Mitterrand, Pompidou ou De Gaulle, Hollande serait balayé avec moins de 10%, personne ne s’en étonne. Mais le plus étonnant, c’est qu’il perd également face à Napoléon, à Louis XIV et à Vercingétorix. Même contre le très contesté empereur Néron, Hollande dépasse péniblement la barre de 30%. En réalité le président actuel se situe, en termes de popularité au même niveau que Louis XVI le 21 janvier 1793, date de son exécution.

Hollande humilié par les méchants dans Game of Thrones

Contre Cersei Lannister ou Joffrey Baratheon, Hollande résiste à peine : 42%. Contre la Gregor la Montagne, les sondés répondent qu’ils veulent voir la tête d’Hollande exploser dans les mains de son adversaire. En duel avec Ramsay Snow, 66% des sondés veulent voir Hollande se faire écorcher sur une croix par son concurrent

Hollande pourrait même perdre contre… Lui-même

L’étude montre enfin que si Hollande était candidat unique, il serait le seul à se déplacer pour voter, et du coup, invaliderait l’élection (car le vote ne serait plus secret, du coup). Ce serait alors, conformément à la Constitution, le président du Sénat qui lui succéderait. Mais le plus incroyable, c’est que Hollande perdrait même face à Hollande ! En effet, 80% des sondés préfère encore voter pour Hollande plutôt que de devoir supporter Hollande 5 ans de plus.

Cette étude n’est bien sûr qu’hypothétique car d’après un sondage ISPOS de mars dernier, seuls 6 maires sur toute la France accepteraient de donner leur parrainage au Président sortant. On est bien loin des 500 signatures.

ATTENTION – VIDÉO à ne pas manquer !

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=oq_SPODEPfs »]

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires