27.5 C
Charleroi
jeudi, avril 18, 2024

RECENT

Sirop d’orgeat, corneed beef, raviolis en boîtes, ces pénuries qui pourraient peser lourd sur le quotidien des belges et des français en 2023

 

Après la douloureuse expérience de la pénurie de moutarde en 2022, belges et français devraient à nouveau souffrir du manque pour des produits de première nécessité

 

Sirop dorgeat, une production à l’arrêt

Premier de la liste des produits phares qui seront bientôt absents des rayons, le sirop d’orgeat, boisson fétiche des grands parents qui veulent faire plaisir à leur petits enfants. En cause, une récolte d’amandes catastrophique en Tunisie en lien avec une sécheresse record. Le directeur de la société Sirorgeat craint de ne pas pouvoir honnorer ses commandes face une demande toujours plus importante. Le retour à la normale pourrait arriver en septembre 2023.

 

Corned-beef, pénurie sur fond de Brexit

Aujourd’hui, si l’exportation britannique de mugs à l’effigie de la reine ou des corgis, pour les Corneed Beef, à l’inverse, les difficultés de production ont donné lieu à une politique de priorisation du marché intérieur sur fond de tension avec l’UE.

En cause, les nouvelles restrictions britanniques sur l’utilisation de viande de zébu en provenance de Madagascar. Le zébu faisait jusqu’alors office de substitut à la viande de boeuf dans les préparations.

Les exportations de corned-beef restent, pour Londres, un levier important de négociation avec l’UE.

Prix du blé et envolée des coûts de fabrication des raviolis

Le produit de première nécessité dont l’absence risque d’être la plus durement ressentie est certainement celle des raviolis en boîtes. Ces conserves sont à la base de l’alimentation des étudiants pauvres ou pingres et ces derniers se sont multipliés ces dernières années. Avec la guerre en ukraine et la multiplication par deux du prix du blé, les coûts de fabrication on explosé. Le patron de Zipetta, principal producteur nous explique qu’il fait face à un dilemne insoluble, monter ses prix et perdre tous ses clients ou arrêter la production. C’est cette solution qui aurait finalement été retenue avec pour conséquence une pénurie historique de raviolis.

D’autres produits aux abonnés absents

D’autres aliments pourraient également venir à disparaître des étals dans les mois à venir, à l’instar du tarama, du chou Kale ou encore des préparations de poissons marinés.

A voir si les belges et les français parviennent à faire preuve d’assez de résilience face à la pénurie ou si le manque pourrait finalement conduire à des manifestations sans précédent.

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE