Selon la théorie de l’évolution, les motards sont voués à disparaitre.

Selon Darwin et Mendel, depuis la nuit de temps, les espèces inférieures ou moins équipées pour la survie sur la terre disparaissent pour être remplacées par le genre dominant.

Une étude récente menée conjointement entre la KUL et l’institut des sciences vivantes de Toronto a permis de transposer cette règle à notre époque en isolant des groupes par rapport à leurs hobbies.

Il est ressorti des travaux du docteur M. Alleen et de ses assistants que le groupe le moins doté, particulièrement au niveau neuronal,  est constitué de motards. Ce groupe possèderait de nombreux codes comme faire du bruit, se battre, mentir, s’habiller avec des pantalons de cuir, ne pas se laver, toutes des pratiques d’un autre age que le reste de la population ayant évolué n’accepterait plus.


C
eci constituerait à terme un risque d’isolement et de disparition de l’espèce.

Bonne nouvelle pour notre économie qui peine à sortir de la crise, nous comptons plus de 20000 motards en Belgique ce qui devrait ouvrir le marché de l’emploi, particulièrement dans les postes à faible niveau d’étude.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires