SCANDALE : Après Facebook, Google Plus aurait vendu les données de ses 12 utilisateurs

Le patron de Google + l’a reconnu officiellement : près de 12 membres du réseau social ont vu leurs données personnelles aspirées par la société britannique Cambridge Analytica. Le scandale mondial affecte des utilisateurs de la plateforme dans le monde entier.

En France, selon Le Parisien, ce sont les données de 3 comptes qui ont été siphonnées. Chez nos voisins belges, 1 personne est également concernée.

Google a annoncé qu’elle avertira elle-même les utilisateurs spoliés, et ce à partir du 9 avril. De son côté, Zuck Marenberg a présenté ses excuses et promis des améliorations. Il devra s’expliquer devant le Congrès américain le 11 avril.

Merci à HUGO

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires