Sans le savoir, Jawad avait acheté en brocante le meuble contenant Salah Abdeslam

Jawad, complice de terroriste malgré lui et trop généreux dans un monde injuste, vient à nouveau de faire une boulette. C’est lui qui a permis à Salah Adbeslam de quitter la brocante de Molenbeek où il était caché depuis des semaines.

Brocante de Molenbeek. De nombreux étals de Corans, de couteaux et de Guides du Routard de Damas. Mais aussi une formidable garde-robes en bois normand massif qui serait a-do-rable dans une chambre parentale. C’est pour ça qu’est venu Jawad ce matin là. Sans se douter de son horrible contenu: Un terroriste.
Une fois dans son camion, il a quitté impunément Molenbeek, emportant Salah Abdeslam avec lui vers la liberté.

Ce n’est qu’une fois chez lui qu’il a pu installer sa garde-robes, et découvrir à l’intérieur, gravé dans le bois, « Salah was here ».

Lors de sa nouvelle interview à BFMTV, il a affirmé que l’achat de ce meuble était pour le cousin du collègue du frère d’un pote, pour rendre service. Il affirme être vraiment très navré et gêné d’être encore victime de sa bonté.

Sacré Jawad !

Une information de Jordan.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires