Salah Abdeslam parle enfin « J’étais un bon gars en 2014 puis j’ai fait des choix funestes »

Trois ans après ses horribles crimes, Salah Abdeslam n’est plus si muet… Le seul survivant des commandos djihadistes, coupables de la mort de 130 personnes le 13 novembre 2015 à Paris et au Stade de France, est sorti de son silence, rapporte NTM, ce mardi.

Salah Abdeslam a expliqué aux caméras de BFNTV qu’il avait été un bon gars en 2014 mais qu’il avait ensuite fait des choix funestes.

Il avait notamment aidé une vieille dame à traverser le 13 juin 2014 et tenu la porte à un vétéran en août de la même année.

Salah Abdeslam en est à sa 15ème tentative d’évasion mais n’a toujours pas réussi à sortir de sa cellule.
Il termine son interview en criant « GILET JAUNE AKBAR »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires