S’abstenir de voter augmente de 30% le risque de cancer du colon

Selon une étude de l’institut Pasteur, les abstentionnistes prennent un risque pour leur santé en agissant de la sorte lors des élections.

L’étude, réalisée sur 10.000 votants, montre que les personnes qui votent développent naturellement un anti-corps anti-cancer que ne possèdent pas ceux qui ne votent pas.

Les chercheurs ont en fait découvert qu’il y avait une relation directe entre le colon et la démocratie.

Certains affirment d’ores et déjà que quitte à se faire visiter l’arrière-train, autant que cela soit avec un peu de vaseline.

Il convient donc de se protéger contre le cancer du colon et se rendre aux urnes ce dimanche.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires