Le revenu universel testé sur 5000 réfugiés à partir de janvier 2017

October 6,2015; Hegyeshalom in Hungary. Group of refugees leaving Hungary. They came to Hegyeshalom by train and then they leaving Hungary and go to Austria and then to Germany. Many of them escapes from home because of civil war.

Depuis quelques mois, partis politiques et économistes proposent l’instauration d’un revenu de base. Pour prendre les devants, François Hollande veut tester l’idée sur 5000 réfugiés.

L’idée pour le moins attirante d’allouer à chacun un revenu de base fait son bout de chemin. Comme en Finlande, la mesure sera testée en France sur un nombre limité de personnes afin de pouvoir mesurer son impact et ajuster les modalités exactes si nécessaire. La commission d’enquête parlementaire chargée d’étudier la question a décidé que 5000 migrants tirés au sort se verraient allouer 853 euros par mois pendant 12 mois. Si l’essai est concluant, toute la population française pourra bénéficier de la nouvelle mesure à compter de 2018.

Le gouvernement espère ainsi répondre à une attente des français et améliorer les conditions de vie de la population vivant sur son territoire. Si la somme allouée est importante, il s’agit avant tout de relancer le pouvoir d’achat de chacun et de donner accès à tous aux besoins vitaux en terme de santé, de logement et de nourriture.

Alors que tous les partis politiques ont le mot à la bouche, le Chef de l’État veut prendre les devants avant d’officialiser sa candidature à la primaire socialiste. Cette décision pourrait s’avérer être un coup décisif à l’aube des débats des primaires qui s’annoncent très rudes.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires