Retraites – Découragés par le nom de leur nouvel interlocuteur, les syndicats jettent l’éponge

 

C’est une victoire inattendue du Gouvernement d’Édouard Philippe dans le dossier des retraites. L’intersyndicale menée par la CGT a en effet décidé d’abandonner la lutte contre le projet. « Nous n’arrivons pas à prononcer le nom de Laurent Pietraszewski,  nos adhérents font trop de fautes sur leurs pancartes, et d’ailleurs cela coûte trop cher en cartons de pancartes sur les manifestations. » se lamente un leader syndical dont nous tairons le nom par égard pour Philippe Martinez. Le successeur de Jean-Paul Delevoye leur a compliqué la tâche au point qu’ils jettent l’éponge.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires