Connect with us

Non classé

Ressuscité, Arkady Babchenko affirme être la réincarnation de Jésus Christ

Published

on

Le journaliste et écrivain russe Arkadi Babtchenko, un critique virulent du régime du président Vladimir Poutine, est mort chez lui de trois balles dans le dos.
Il est ensuite ressuscité ce matin.

La femme d’Arkadi Babtchenko était dans la salle de bain quand elle a entendu du bruit. Puis elle a découvert son mari ensanglanté dans leur appartement de Kiev. Selon le porte-parole de la police ukrainienne, le journaliste et écrivain, connu pour être un critique virulent du régime du président russe Vladimir Poutine, est mort dans l’ambulance qui l’emmenait à l’hôpital.

« Arkadi Babtchenko a été tué de trois balles dans le dos dans la cage d’escalier de son immeuble quand il rentrait du magasin », a précisé sur Facebook un de ses collègues, le journaliste Osman Pachaïev. Cela faisait un an que l’écrivain animait une émission sur la chaîne de télévision ukrainienne privée ATR.

Menacé en Russie

L’homme de 41 ans avait quitté la Russie après avoir reçu des menaces. Il a d’abord déménagé à Prague, puis à Kiev. Avant son départ, il avait notamment coopéré avec le journal d’opposition russe Novaïa Gazeta et la radio russe Echo de Moscou. Dans sa jeunesse, il avait par ailleurs participé aux deux guerres en Tchétchénie en tant que soldat russe, avant de devenir un journaliste respecté et extrêmement critique vis-à-vis du Kremlin. Il avait alors raconté les guerres dans cette république russe du Caucase dans un livre édité en France par Gallimard sous le nom de « La couleur de la guerre ».

L’agence de presse Sputnik, réputée pro-Poutine, se charge de de son côté de rappeler que plusieurs meurtres de journalistes ont été commis en Ukraine ces dernières années. Et récemment, « des nationalistes ukrainiens ont kidnappé et torturé Alexandre Medinski, pacifiste et journaliste indépendant ukrainien ».

Advertisement

Non classé

Alexander de Croo « Je ne sais pas c’est compliqué »

Published

on

Lors de sa dernière interview, le premier ministre a répondu précisément aux interrogations qui sont sur toutes les lèvres de nos concitoyens.
Notre chimpanzé a pu l’interviewé , voici le résumé.

– Mr de Croo, vous pensez que les belges vont pouvoir passer le réveillon ensemble avec leur famille ?

« Vous savez, je ne vais pas me prononcer maintenant, c’est une affaire compliquée »

– Et pensez-vous que les commerces non-essentiels vont pouvoir ouvrir à temps pour qu’ils fassent leur achats de fin d’année comme nos voisins européens?

« Je ne peux pas vous répondre, c’est un sujet compliqué sur lequel je préfère émettre des réserves. L’avenir nous le dira. »

– D’accord, et comment envisagez vous l’avenir à moyen terme du pays ? Quels plans s’offrent à nous ?

« Ho vous me posez des questions. Je ne peux pas vous répondre; c’est un sujet complexe. Nos experts doivent se réunir et ils ne manqueront pas de vous faire parvenir une information claire. »

Voilà en substance, notre interview avec le 1e ministre Alexander de Croo, nous voilà rassuré.

Toute l’actualiter sur https://nordpresse.be/

Continue Reading

Non classé

Madonna est morte selon les médias argentins

Published

on

La vie est un mystère, tout le monde doit être seul
Je t’entends appeler mon nom
Et on se sent comme à la maison

Quand tu appelles mon nom, c’est comme une petite prière
Je suis à genoux, je veux t’y emmener
A minuit je peux sentir ta puissance
Juste comme une prière tu sais que je t’y emmènerai

J’entends ta voix, c’est comme un ange qui soupire
Je n’ai pas le choix, j’entends ta voix
On a envie de voler
Je ferme les yeux, Oh mon Dieu, je pense que je tombe
Du ciel, je ferme les yeux
Le ciel m’aide

Quand tu appelles mon nom, c’est comme une petite prière
Je suis à genoux, je veux t’y emmener
A minuit je peux sentir ta puissance
Juste comme une prière tu sais que je t’y emmènerai

Comme un enfant tu me murmures doucement
Tu as le contrôle comme un enfant
Maintenant je danse
C’est comme un rêve, pas de fin et pas de début
Tu es ici avec moi, c’est comme un rêve
Laisse la chorale chanter

Quand tu appelles mon nom, c’est comme une petite prière
Je suis à genoux, je veux t’y emmener
A minuit je peux sentir ta puissance
Juste comme une prière tu sais que je t’y emmènerai

Tout comme une prière, ta voix peut m’y emmener
Juste comme une muse pour moi, tu es un mystère
Tout comme un rêve, tu n’es pas ce que tu sembles
Tout comme une prière, aucun choix ta voix ne peut m’y conduire

Juste comme une prière, je t’y emmènerai
C’est comme un rêve pour moi

Continue Reading

Non classé

Interview exclusive d’un castor : « Ça va être dur à vendre le barrage en 2022 »

Published

on

La rédaction vous offre le premier article inter-espèce de l’histoire avec cette interview d’un castor qui ne mâche pas ses mots:

« Krrr Krrr krrrr ta tac tac tac tac tac »

 

Continue Reading

Trending