Record de vente battu pour le Black Friday en Libye

Le titre est certes provocateur, mais exceptionnellement, vous ne trouverez pas ici un article sarcastique ou railleur.

Car pendant que les fans d’un chanteur de variétoche envoient des menaces de mort à un journal satirique, pendant que des abrutis s’invectivent, pour une croix supprimée dans un dessin à colorier, et pendant que des catholiques intégristes sont prêt à se damner pour imposer une crèche dans leurs mairies, un marché aux esclaves se tient sur cette planète de merde en 2017.

Mais l’être humain est badin. Après une courte période d’indignation, voire d’indifférence pour certains, nous pourrons nous préparer à vibrer dans les chapelles du Dieu football.

En 2022, la coupe de merde de ce sport se tiendra dans un pays, grâce entre autre à la recommandation d’un ancien joueur de foot devenu entraîneur, qui aurait (selon les journaux) touché quelques millions pour ça.

Combien d’entre nous auront le courage de boycotter cette compétition, qui se jouera dans des stades bâtis sur la sueur et le sang d’esclaves modernes.

Mais d’ici là, beaucoup d’entre nous, et peut être même moi, aurons oublié, car d’autres faits graves auront accaparé notre attention, comme la mort d’un chanteur, ou la vue d’une femme en burkini.

Je ne peux que conclure sur une phrase d’Orwell, tiré de 1984, dont je recommande vivement la lecture :

« Ils se révolteront quand ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés. »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires