Premiers résultats des primaires des républicains: Alain Juppé en tête dans 3500 bureaux de vote.

Les sondeurs ont à nouveau échoué dans leurs pronostics puisqu’il semble bien qu’Alain Juppé soit le vainqueur de l’élection du candidat de la droite.

Avec une avance confortable, Alain Juppé est actuellement le gagnant de la primaire de la droite et du centre.

Alain Juppé, né le à Mont-de-Marsan (Landes), est un homme d’État français.

Après son passage par l’École nationale d’administration (ENA), il rejoint l’inspection générale des finances. Collaborateur de Jacques Chirac à partir de 1976, il en est l’adjoint à la mairie de Paris pendant douze ans. Il se présente ensuite à Bordeaux, dont il est maire de 1995 à 2004 et depuis 2006.

Au niveau national, il est ministre du Budget de 1986 à 1988 et ministre des Affaires étrangères de 1993 à 1995. Il est nommé Premier ministre au début du septennat de Jacques Chirac, en 1995. Son passage à Matignon est marqué par des grèves d’ampleur contre son plan sur les retraites et la Sécurité sociale, auquel il doit en partie renoncer. Devenu très impopulaire, il quitte la tête du gouvernement après la défaite de la droite aux élections législatives de 1997. Parallèlement, il préside le Rassemblement pour la République (RPR) puis l’Union pour un mouvement populaire (UMP).

Il est contraint de quitter la vie politique en 2004, la cour d’appel de Versailles l’ayant condamné à 14 mois de prison avec sursis et à un an d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Parti enseigner au Québec, il fait son retour en politique deux ans plus tard en retrouvant son mandat de maire de Bordeaux.

En 2007, un mois après avoir été nommé ministre de l’Écologie par Nicolas Sarkozy, il démissionne du gouvernement, ayant été battu aux élections législatives. Il revient cependant au gouvernement en tant que ministre de la Défense (2010-2011) et des Affaires étrangères (2011-2012), puis présente sa candidature à la primaire de la droite et du centre en vue de la présidentielle de 2017, où il finit deuxième du premier tour, derrière François Fillon.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires