Ouverture du testament du SDF Marc : rien pour David et Laura

La nouvelle a touché bon nombre de Liégeois qui avaient l’habitude de le croiser dans les rues de la Cité ardente. Ce lundi, le corps sans vie de Marc, un sans-abri, a été découvert sur le boulevard de la Sauvenière, le long des bâtiments de la BNP Paribas Fortis. Dans l’indifférence la plus totale et la plus dégueulasse, Marc a rendu son dernier soupir dans le froid, la faim et la solitude.

Alors que les hommages affluent de tous les coins de la ville (ben, oui, les hommages ça coûte moins cher que de mettre en place une politique de lutte contre la précarité et c’est tellement plus facile), c’est un nouveau coup dur qui secoue le monde des paillettes : l’ouverture du testament de Marc ne laisse rien à David et Laura. Pas même les croquettes de son chien Kenzo (qui, lui, va bien merci ; grâce à SudInfo, nous sommes au fait de cette information capitale. Un soulagement pour tout le monde et puis, Kenzo, au moins, n’ennuyait pas les passants pour leur demander une pièce).

L’histoire ne nous dit pas si Laeticia pourra toucher des droits d’auteur sur le récit de l’histoire tragique de Marc mais gageons qu’elle saura faire entendre sa voix.

Tu trouves cet article immonde ? Ce qui est immonde c’est de vivre dans un pays riche, riche à en crever ou on laisse des gens mourir dans la rue, comme les derniers des chiens pendant que l’essentiel de l’actualité est consacré à la faillite d’une agence de voyage de merde. Agence pour laquelle on s’inquiète plus des touristes partis polluer toutes les plages de la Méditerranée que des emplois qui vont disparaitre.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires