Si on arrête tout le monde, il ne peut pas y avoir de problèmes

Pour ce quatrième samedi de mobilisations, les forces de l’ordre ont mené des opérations de contrôle dans la capitale afin de réduire le risque de violences. 272 individus ont été placés en garde à vue.

Une stratégie de l’exécutif qui pense qu’il pourra faire cesser la contestation en arrêtant tout le monde.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires