Olivier Giroud était dopé: Contrôle positif à l’EPO

Selon Mediapart, le footballeur Olivier Giroud aurait été contrôlé à positif à l’EPO.

L’érythropoïétine est connue pour être utilisée comme agent dopant par certains sportifs afin d’augmenter leur endurance et leurs performances. L’amélioration de la vitesse et/ou de l’endurance des sportifs utilisant de l’EPO est parfois évaluée à environ 10 %. Ce type de pratique dopante peut avoir des conséquences graves, parfois même mortelles. En effet, l’injection d’érythropoïétine synthétique augmente chez un individu la quantité de globules rouges et peut faire passer l’hématocritede 45 % (chiffre normal) jusqu’à 65 % (chiffre beaucoup trop élevé) (voir l’article polyglobulie). Au cours d’un effort physique prolongé, le sportif imprudent qui a eu recours à un tel procédé voit son sang se transformer en une pâte visqueuse et épaisse (hyperviscosité sanguine), susceptible d’entraîner la formation de caillot et de thromboses. Dans ces conditions, les accidents vasculaires cérébraux ne sont pas rares, et une défaillance cardiaque peut même survenir. Il est également possible que son usage entraîne, plus largement, différents problèmes cardiaques, ce qui permettrait d’expliquer le nombre de plus en plus élevé de morts par arrêt cardiaque de sportif de haut niveau ces dernières années.

Sur Maxifoot:

“L’attaquant de Chelsea devait bien s’y attendre, lui qui n’a pas inscrit un seul but pendant la compétition, à l’image de Stéphane Guivarc’h en 1998. De quoi réveiller ses détracteurs, à commencer par Pierre Ménès qui l’a sanctionné d’un 4/10 et d’un commentaire peu flatteur pour sa prestation en finale contre la Croatie (4-2) dimanche. «Je suis désolé, on va encore dire que je m’acharne, mais bon… Alors on va me dire qu’il a encore effectué un gros travail défensif – ce qui n’est d’ailleurs pas forcément vrai sur ce match – mais à côté de ça, il a quasiment perdu tous ses duels et n’a pas tiré au but une seule fois, a critiqué le consultant sur son blog Canal+. C’est le Guivarc’h de 2018 mais après tout, il s’en fout, il est lui aussi champion du monde.» Ce n’est pas nouveau, Giroud a souvent été critiqué en sélection, notamment par les pro-Karim Benzema.” Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-36704.htm#footref

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires