Nordpresse prévient qu’il fera chuter toutes les sociétés qui viendront l’emmerder à l’avenir

La rédaction simiesque de Nordpresse annonce, à l’instar de la chute de 18% en Bourse de ce matin, que seront détruites toutes les sociétés qui essayeront de mettre des bâtons dans les roues de son entreprise de contrôle des masses, de manipulation de l’opinion et de diffusion de théories du complot en vue d’abrutir le peuple.

La rédaction, qui vénère depuis des années le créateur du site, devenu un demi-dieu pour eux, a annoncé qu’elle utiliserait tous les moyens pour salir la réputation des gens qui ne vont pas exactement dans son sens.

L’information:

Facebook subit une correction boursière magistrale après avoir rendu compte d’une décélération de ses activités qui déçoit les analystes. Les scandales de ces derniers mois, qui ont mis en lumière la manipulation de sa plateforme par des officines désireuses de peser sur les élections aux États-Unis et ailleurs en répandant de fausses nouvelles, jouent un rôle dans le ralentissement de la croissance du réseau social. À l’ouverture du marché Nasdaq, 114 milliards de dollars de capitalisation de Facebook sont partis en fumée. Le titre de l’entreprise dévissait de 18,34% à 177,61 dollars vers 13H50 GMT. La dégringolade représente une perte sur papier de quelque 16 milliards de dollars pour le patrimoine de Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de Facebook.

Source

Suppression des émojis « mains » pour un souci d’inclusivité.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires