Nöel : Marine Lepen ne recevra pas sa poupée Klaus Barbie

Fait inédit, le « Weihnachtsmann » des Allemands, plus connu chez nous sous le nom de « Père Noël » a convoqué les journalistes ce lundi à Paris pour une conférence de presse inédite.

Après Dany Boon et Pierre Peret, l’indémodable gros bonhomme rouge a en effet décidé de rejoindre le collectif des artistes engagés contre le FN. Il s’en expliqué auprès de notre correspondant de Nordpresse dépêché sur place : « j‘ai lu attentivement le programme économique du parti de madame Lepen et je peux vous dire que si il était mis en œuvre, je devrais malheureusement fermer boutique » explique-t-il.

En cause, la « préférence nationale » chère au frontiste. « Sans les jouets fabriqués en Chine, je suis bon à livrer des bâtonnets Justin Bridoux ou des rillettes Bordeau Chesnel dans les souliers des enfants». Impossible pour notre gros barbu qui craint de devenir aussi impopulaire que François Hollande.

Au-delà de son engagement publique, le Père Noël a décidé de passer à l’action et de priver les dirigeants du FN de tous cadeaux pour les fêtes de fin d’année. Grande admiratrice du « boucher de Lyon », Marine Lepen ne recevra donc pas sa poupée Klaus Barbie tant attendue. Marion Maréchal se voit elle privée d’un collection de santon « Philippe Pétain », commandée auprès d’un artisan du sud.

Suffisant pour leur faire arrêté la politique ? Papa Noël l’espère. « Si ce n’est pas suffisant, je ferai un gros caca dans leurs cheminées » prévient-il. Voilà le Lepen prévenus.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires