Nicolas Sarkozy se reconvertit en visiteur de prison

L’ancien président de la république française se lance dans le social. C’est en rendant visite à son ami Balkany qu’il s’est découvert deux nouvelles qualités: l’écoute et l’empathie.

« Lors de mon quinquennat, j’ai dû être froid et impassible face à la grogne des français pour faire passer toutes mes réformes. Je n’ai pas pu montrer mon côté humain car il était incompatible avec la fonction de chef de l’état. » explique-t-il avec quelques sanglots.

L’ancien chef de l’état a donc naturellement continué sur sa lancée en allant visiter Carlos Ghosn, retenu dans une modeste prison japonaise à quelques heures d’avion du centre pénitentiaire de la Santé. « Dans le social il ne faut pas compter les heures ou le bilan carbone: le principal est d’apporter soutien et paix à ceux qui en ont besoin. ».

L’ancien chef de l’état compte se rendre dans chaque centre pénitentiaire du monde où l’injustice frappera.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires