Ne pouvant avoir le Groenland, Trump achète la Flandre à la Belgique

Trump annule son voyage au Danemark parce que ce pays ne veut pas lui vendre le Groenland.

Frustré, il s’empare du premier territoire qu’on veut bien lui vendre : le nord de la Belgique.

D’une part, malgré le prix exhorbitant, Trump fait une affaire exceptionnelle pour son pays comme pour lui personnellement : la Flandre est une région parmi les plus riches en Europe, une partie de la population aux tendances fascisantes rejoindra son électorat de base.

Mais à long terme, Trump se plante royalement. Le nouvel état “Flanders”, plus nationaliste que lui, voudra prendre son indépendance. Le nouveau territoire sera alors perdu. Aussi, avec le réchauffement climatique, la Flandre sera bientôt inondée et les USA ne pourront l’utiliser que pour parquer des porte-avions.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires