La Jungle de Calais n’existe officiellement plus, son grand démantèlement s’est achevé Lundi dans la Soirée. Si pour beaucoup de Migrants, aucune alternative n’a encore été offerte par le gouvernement, le grand bidonville lui a bien été détruit à renfort de pelleteuse et des incendies des protestataires. Seul subsiste un quelque milliers de mineurs dans un centre d’accueil provisoire, qui attendent sagement que les politiques, tant Françaises que Britanniques, décident de leur sort. Le président, François Hollande, lui, salue « une opération qui a été conduite de manière humaine et digne, mais aussi efficace et ferme », il « assure qu’il n’y aura pas de réinstallation » dans la « jungle »et que « plus personne ne pourra la rejoindre ».

Si Paris commence maintenant à se plaindre de l’arrivée en masse d’un quelque 2000 migrants voués à dormir dehors, dans le froid et la famine, faute d’infrastructures suffisantes pour les accueillir, Narine Le Pen elle se félicite de retrouver un Calais plus respirable.

Son message aux Migrants qui viennent frapper et mourir aux portes de l’Europe :

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires