Connect with us

Non classé

Namur en Mai 2020: Aucun incident à signaler, aucune plainte, aucun déchet (Appel au don dans l’article)

Published

on

Namur en Mai 2020 n’a provoqué aucun incident, aucun déchet, un événement 100% écologique pour la ville de Namur.

Plus sérieusement. Lisez ça.

Message de Samuel Chappel, organisateur de Namur en Mai:

 

Ce matin, j’aurais pu me réveiller épuisé mais tellement heureux d’avoir vibré et contribué à faire vibrer pendant 3 jours une ville. Heureux d’avoir partagé avec plus de 200.000 personnes des émotions fortes, des rires, des larmes, de la chair de poule. Heureux d’avoir offert des rencontres uniques entre des centaines d’artistes exceptionnels et un public curieux. Heureux d’avoir accueilli des professionnels de l’Europe entière qui se seraient extasiés devant la qualité du travail des artistes belges et la chaleur du public namurois. Heureux de (re)découvrir Namur transformée en théâtre à ciel ouvert. Heureux et (encore un petit peu plus) transformé par tous ces éléments qui font grandir l’esprit et que seule la Culture permet.

Ce matin, j’aurais pu me réveiller furieux. Furieux contre ce virus. Furieux contre le manque de préparation des autorités. Furieux de voir que la Culture pour laquelle je me bats depuis des années ne semble pas mériter la considération de certains de nos dirigeants. Furieux de voir ces soignants et tous ces métiers pourtant indispensables délaissés. Furieux contre ceux qui opposent, qui divisent.

Ce matin, j’aurais pu me réveiller inquiet. Inquiet pour ces commerçants, ces PME, ces indépendants qui vivent de grandes incertitudes et difficultés professionnelles. Inquiet pour ces personnes qui souffrent du confinement, de la solitude. Inquiet pour les 200.000 personnes qui vivent de la Culture et principalement ceux dont le statut était déjà précaire, qui ont tant et tant donné au public et à la société et dont on oublie parfois qu’ils ont aussi besoin de recevoir… pour survivre. Et très inquiet pour les publics, la population, la démocratie qui s’élèvent grâce à cette Culture. Inquiet car il y a urgence pour ce secteur délaissé qui aurait pourtant grandement besoin de soins intensifs.

Ce matin, j’aurais pu me réveiller triste. Pour cette année de travail « perdue ». Pour ces cris de désespoirs entendus mais si peu écoutés. Pour ces larmes dans les yeux de mes collègues. Triste pour le manque ressenti par le public et toutes celles et ceux que Namur en Mai touchent. Et, surtout, pour ces familles déchirées par le deuil et pour ces vies injustement écourtées dans des circonstances difficiles.

Ce matin, je me suis réveillé reconnaissant. Reconnaissant envers la Ville de Namur (Page officielle) qui a décidé malgré les circonstances de maintenir son soutien financier à Namur en Mai. Reconnaissant envers ces plus de 300 personnes qui ont participé à notre appel au soutien pour les artistes* malgré un contexte financier compliqué pour tout le monde. Reconnaissant envers ceux qui, à la FWB et ailleurs se battent pour trouver des solutions, envers Aires Libres qui rassemble dans l’ombre avec force et pertinence, envers les partenaires de Namur en Mai qui ont déjà confirmé leur soutien pour la suite. Reconnaissant envers les bénévoles et le public qui ont ressenti un grand manque ce week-end. Reconnaissant pour tous ces messages, si touchants, reçus par dizaines. Et reconnaissant surtout d’avoir une épouse si merveilleuse et soutenante et une si délicieuse petite fille qui m’émerveille un peu plus chaque jour.

Ce matin, je me suis réveillé fier. Fier de mes collègues qui ont, une fois encore, tout donné avec tant de cœur et de passion et qui, malgré le choc, ont consacré leurs énergies à l’avenir.

Ce matin, je me suis réveillé impatient. Impatient de vous revoir : artistes, public, bénévoles, fournisseurs, partenaires et prestataires. Toute ceux qui font Namur en Mai, que je suis si heureux de revoir chaque année et qui sont devenus une 2e famille. Impatient aussi de vivre cette 25e édition les 13, 14 et 15 mai prochain. Et puis aussi, soyons honnêtes, impatient de pouvoir retourner voir des spectacles, se faire un petit resto. Impatient de préparer le monde d’Après, d’apprendre les leçons de cette crise. Impatient de pouvoir enfin revivre « comme avant », mais autrement.

Ce matin, j’aurais dû me réveiller épuisé mais tellement heureux.

* Cet appel est encore en cours jusqu’à ce soir. On a encore besoin d’un dernier coup de pouce pour atteindre les 10.000€ !
RDV sur https://namurenmai.org/shop

Samuel Chappel

Ce matin, j’aurais pu me réveiller épuisé mais tellement heureux d’avoir vibré et contribué à faire vibrer pendant 3 jours une ville. Heureux d’avoir partagé avec plus de 200.000 personnes des…

Merci à Frédéric

Advertisement

Non classé

Trump was impeached by the 25th Amendment to the US Constitution

Published

on

C’est le site officiel du département d’état qui le dit. 

Continue Reading

Non classé

Trump a été destitué par le 25e amendement de la constitution américaine

Published

on

C’est le site officiel du département d’état qui le dit. 

Continue Reading

Non classé

Les Teufeurs Bretons ont poussé la teuf un peu trop loin ce soir.

Published

on

Log into Facebook

Log into Facebook to start sharing and connecting with your friends, family, and people you know.

 

Continue Reading

Trending