Manuel Valls a été choisi comme Premier Ministre d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est exprimé ce mardi 2 mai 2017 depuis son QG pour donner le nom de son premier ministre en cas de victoire à la présidentielle. Emmanuel Macron a choisi Manuel Valls comme premier ministre de son futur gouvernement.

« C’est un choix judicieux, nous avons travaillé ensemble, nous avons fait les 400 coups! », a lancé Emmanuel Macron. « J’ai aussi fait part de mon souhait à Manuel Valls de permettre à Benoit Hamon d’entrer au gouvernement, comme au bon vieux temps! On ne change pas une équipe qui gagne! » a déclaré M. Macron à des journalistes BFM TV tout souriants.

« Manuel Valls est très compétent, sa lutte antiterroriste a été spectaculaire, sa lutte contre Dieudonné et Alain Soral témoigne de sa force et de sa grandeur pour que la République reste une et indivisible, » a déclaré le porte-parole de M. Macron.

Un « renouveau » avec des relents de « vieux »

Manuel Valls a quant à lui accepté le poste à haute responsabilité, « Je suis prêt à m’investir de nouveau pour la France afin que les 1000 points de lumière fassent place à une nouvelle aube où le Front National et l’extrême droite seront ‘neutralisés’. Je ferai tout mon possible pour interdire le Front National qui n’est pas un parti comme les autres. »

Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle qui a cumulé plus de 19% des voix au premier tour, a exprimé son dégoût et sa profonde amertume, « Vous choisissez un monsieur qui n’a fait que pigeonner les français pendant des années, les français veulent du renouveau, pas du réchauffé! », avant de terminer par, « C’est moi qui aurait du être Premier Ministre, qu’il se débrouille. »

Les réactions sur Twitter vont bon train et la décision du potentiel futur président Français fait déjà polémique. « Valls le traitre qui a lâché le PS, bientôt premier ministre sous Macron! On nage en plein délire! #JamaisMacron » a lancé Elodie, une fervente admiratrice de M. Mélenchon sur Twitter.

« Marine a raison ! Emmanuel Hollande n’est autre que le digne héritier de Flamby! »

Ce matin Emmanuel Macron avait appelé à la dissolution de Génération Identitaire mais n’a pas appelé à l’interdiction de l’UOIF, un mouvement islamiste considéré comme terroriste dans d’autres pays.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires