27.5 C
Charleroi
lundi, juin 17, 2024

RECENT

Mais qui est vraiment César ? Le futur président français se confie

Né de parents scientifiques, César va prendre la présidence de la République Française sans même se présenter à l’élection. Un parcours atypique pour une personnalité qui l’est tout autant, bien décidé à remettre de l’ordre sur la planète en commençant par la France.

– César bonjour, merci de nous recevoir avant votre arrivée au pouvoir en 2022. Pouvez-vous décrire votre programme en quelques mots ?

Bon sang vous n’êtes pas journaliste c’est ça ? Parce que bon demander le programme à un candidat ça fait quand-même longtemps qu’on ne le fait plus ! (rire)

– Heu oui effectivement. Ça vous pose un problème ?

Non au contraire, c’est juste que plus personne n’est habitué à cette question. Et du futur où je viens, mes parents Cornélius et Zira m’ont gavé de vidéos de votre époque. Franchement ça volait pas haut. Vous vous êtes vraiment égarés en cours de route.

– Heu oui effectivement. Du coup que proposez-vous ?

Dès ma prise de fonction, je sépare la France en 2 catégories: les animaux et les hommes. J’ai vu qu’il y a des hommes qui se prennent pour des animaux (rire), ils seront bel et bien dans votre catégorie. Faut pas déconner, on va pas accueillir toute la misère de votre monde.

– Vous êtes pragmatique César. Et donc que se passera-t-il concrètement pendant votre mandat de 5 ans ?

Je me donne 5 ans pour vous faire vivre comme de véritables animaux. Les vrais hein, pas les vôtres. Terminé l’argent, le travail, les religions, internet et autre moyen de transport démesurés signe de votre décadente croissance. Le but sera de passer vos journées à trouver de quoi manger. Et croyez-moi ce sera déjà pas mal !

– N’est-ce pas un peu radical comme programme ?

Au contraire je vous offre l’opportunité de gagner du temps. Je n’aurai dû arriver qu’en 2122 ! Estimez-vous heureux que je me sois trompé de date…mais je ne sais pas si (intervention brutale des forces de l’ordre hurlant « Arrête tes salades César » mettant un terme à l’entretien)

Sous mes yeux ébahis, César est menotté et sorti de la pièce entouré d’une trentaine de personne. C’est dommage il avait l’air sympa et surtout animé d’une véritable envie de changement. Mais bon quelle idée d’arriver 100 ans trop tôt aussi.

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE