Maggie s’attaque aux bisous magiques

Maggie De Block se lance dans une nouvelle croisade soutenue cette fois-ci par l’industrie pharmaceutique. La ministre projette d’interdire purement et simplement la pratique du bisou dit « magique » par les parents. Ce bisou déposé par la maman sur la blessure de son enfant et qui est censé soigner ce dernier.  Un collaborateur du cabinet a révélé sous couvert d’anonymat durant une fête de Saint Nicolas qu’un projet d’arrêté royal sera prochainement déposé au Parlement dans ce sens.  Contacté par nos soins, le cabinet corrobore l’information et insiste sur le fait qu’aucunes enquêtes scientifiques ne confirment l’effet thérapeutique de ces fameux bisous maternels sur les blessures des enfants…  De ce fait, il est tout à fait pertinent que les mamans qui pratiquent « le bisou magique » pourront et devront à l’avenir être poursuivies pour exercice illégale de la médecine.  Celles qui veulent continuer en évitant les poursuites judiciaires auront deux possibilités :

Soit elles devront être en mesure de prouver l’efficacité de leur bisous en se soumettant à des études scientifiques rigoureusement contrôlées.

Soit, sans cette reconnaissance, elles devront avant de donner leurs bisous expliquer à leurs enfants deux choses : D’abord, qu’il n’y a « aucune preuve scientifique de l’efficacité de leurs baisers », et ensuite que « les bienfaits du bisou sont basés sur des croyances remontant à la nuit des temps et qui ne sont plus admises par la plupart des experts médicaux d’aujourd’hui ».  Des affirmations dissuasives qui pourraient bien altérer l’effet placebo, seul véritable bienfait admis par les détracteurs de cette pratique.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires