Madonna matraquée par les CRS place de la République !


Stupeur et consternation dans l’entourage de la star. Alors qu’elle était revenue place de la République pour rendre un nouvel hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, cette fois-ci accompagnée d’un cracheur de feu et de sa femme de ménage ivoirienne, Madonna s’est fait déloger brutalement par des CRS postés aux abord de la fameuse place.Tout avait pourtant si bien commencé. Lundi, vers 4h du matin, devant la statue de la place de la République, quelques passants ont a nouveau eu la chance d’assister à un récital intime de la chanteuse, venue en toute simplicité offrir du bonheur aux parisiens, aux lève-tôt, aux couche-tard et aux insomniaques.

Alors qu’elle venait de chanter « Strange fruit » de Billie Holiday et avait commencé à entonner son grand succès, « Like a virgin », plusieurs dizaines de CRS sont intervenus sans ménagement, frappant la foule et la chanteuse et les aspergeant de gaz lacrymogène. Impuissants, ses gardes du corps ont tenté en vain de calmer la situation et d’expliquer la méprise. Les CRS, en entendant une langue étrangère, ont sorti leurs tasers.

Emmenée au poste et placée en garde à vue, Madonna a dû attendre de longues heures avant d’être libérée, grâce à l’intervention du consulat britannique et de Elton John.

Choquée, la star connue pour son engagement humanitaire s’est réfugiée chez elle à Londres et n’a pas souhaité donner d’interviews.

Elle a décidé de raconter cette terrible épreuve dans un livre, à paraître dans une quinzaine de jours. Une adaptation cinématographique est d’ors et déjà en cours, dont la réalisation a été confiée à Spike Lee. Le film devrait être visible en salle fin janvier.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires