Macron va créer des postes de « sous-assistants aux assistants qui appuient les infirmiers assistant les médecins » pour soulager les assistants d’infirmiers dans leur travail

La start-up nation est en marche, et notre Jupiter fourmille d’idées pour optimiser le facteur travail en France, que ce soit dans le public ou le privé.

Il a commencé par inventer ce week-end le « Job de l’autre coté de la rue » qui évite de longs trajets à tous les horticulteurs, les chercheurs et les cadres désirant se réorienter dans la restauration.

Auparavant, il avait proposé le repas de cantine à un euro pour les plus démunis, qui il faut le savoir, bénéficient déjà de repas en dessous de cette somme dans la plupart des grandes agglomération françaises, cette nouvelle mesure permettant donc aux communautés de substantielles économies.

Hier, il a proposé de créer des postes d’assistants médicaux qui déchargeront les médecins d’actes médicaux simples. Cette fonction étant déjà assurée par les infirmiers, il convient encore de préciser qui de ces derniers et des assistants susdit, déchargera l’autre d’une charge de travail.

Mais aujourd’hui, craignant que ces assistants ne soient trop débordés, il propose de créer des postes de sous-assistants aux assistants. Ces derniers déchargeront les assistants des charges enfantines héritées des infirmiers, eux-même débordés par l’ampleur des actes médicaux simples qu’ils doivent effectuer pour délester les médecins. Bien entendu, ces sous assistants seront sous-payés, par rapport aux assistants que seront déjà moins rémunérés que les infirmiers, puisqu’ils ne se chargeront que des taches ingrates et simples.

D’autres mesures aussi géniales seront annoncées ces prochains jours, qui changeront le paysage professionnel français et ouvriront de nouveaux horizons sur la route prometteuse de la start-up « France »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires