Macron : “mon honnêteté me pousse à vous dire que j’étais vraiment nul comme ministre”

Cris déchirants, employés en pleurs, adieux qui glacent le sang, ce matin ce playboy de ministre de l’économie français, Emmanuel Macron, a présenté sa démission au chef de l’état François Hollande.

Ayant révélé au monde son honnêteté Emmanuel Macron n’a pu s’empêcher de continuer sur cette lancée pétrie de bonnes intentions en “disant exactement ce que je pensais à tout le monde et sur tout, j’ai perdu la moitié de mes amis Facebook en 24h” dont ce cher Manuel Valls à qui il a dit qu’il faisait plus “chèvre basque qu’immigré catalan”.

“J’ai surtout demandé à Cazeneuve s’il n’était pas le fils caché d’Himmler et à Flamby ce que ça faisait d’enculé son pays et Julie Gayet en même temps”, cependant il a avoué au micro de notre envoyé spécial que son honnêteté le poussait à nous dire qu’il n’était lui-même qu’un minable petit parvenu arriviste qui n’avait trouvé une femme que devenu millionnaire.

En effet le désormais ex-ministre, ancien collaborateur de l’organisme bancaire Rotschild, désavoue son propre bilan : “Stigmatisation des chômeurs, augmentation des cadeaux fiscaux au patronat, précarisation de l’emploi, conditions de travail indécentes, fraude fiscale par milliards. Et moi pendant ce temps-là je gueulais contre les fraudeurs du RSA ! Si Coluche était encore parmi nous il se serait incliné devant moi en hommage à ma carrière de clown, et il aura bien raison !”.

Emmanuel Macron a annoncé sa reconversion en tapis de sol dans une Renault Kangoo d’occasion prévue à l’exportation en Pologne.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires