L’OMS reconnaît la religion comme maladie sévère, contagieuse et invalidante

A la 93ème Assemblée Mondiale de la Santé, les états membres de l’OMS ont adopté une résolution sur la religion.

Cette dernière reconnaît la religion comme étant « une maladie chronique, contagieuse, douloureuse et invalidante, pour laquelle il n’existe aucun traitement de guérison ».

La résolution reconnait aussi le fardeau psychosocial de la maladie. Elle admet que la plupart des patients souffrent d’un manque de reconnaissance et d’un accès insuffisant aux traitements.

La France est un des états membres de l’OMS qui a soutenu activement la résolution et la campagne pour la reconnaissance de la religion.

Son Ambassadeur Jean Albert Brichon de la Mission Permanente de France aux Nations Unies à Genève, affirme :
«  Ensemble avec la Belgique et l’Allemagne, la France a reconnu la nécessité d’une très grande sensibilisation de cette maladie qui a un fort impact sur la santé et sur la qualité de vie de ses patients et des citoyens.
Ces pays ont engagé des discussions avec d’autres états membres de l’OMS pour gagner leur soutien. Nous sommes très satisfaits que cette résolution a maintenant été adoptée et nous continuerons à travailler avec la société civile pour aider à bâtir un monde meilleur pour les gens souffrant de la religion. »

Cette adoption par l’OMS envoie un message puissant, planétaire que la religion est une maladie auto-immune, sévère, contagieuse et invalidante, qu’elle nécessite une plus grande sensibilisation du public sur sa nature et sur ses nombreux impacts physiques et psychosociaux.

C’est une formidable opportunité pour l’éducation et pour une meilleure compréhension.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires