Les diables rouges retrouvés morts dans un bordel de Jakarta, une famille d’indonésiens prenaient leurs places depuis 3 mois.

Le lieu du drame.

Horrible découverte pour la police indonésienne dans la cave d’un bordel de Jakarta: les cadavres de toute l’équipe de football des diables rouges de Belgique. Ils seraient morts depuis bientôt 3 mois.

Début juin 2015 l’équipe des diables rouges a voulu profiter d’un petit séjour en Indonésie. Pour célébrer dignement leur premier jour dans la capitale Jakarta, ils terminèrent les festivités dans une maison de passes.

La mère maquerelle, amatrice de football, les reconnus tous en voyant leurs maillots. Elle demanda alors à ses prostituées d’égorger les joueurs quand ils baisseront la garde pendant l’ébat sexuel tarifié.
Les frères et cousins de la patronne du bordel, étant également des amateurs de football, se maquillèrent alors en belges et dépouillèrent les joueurs de leur papiers et maillots.

Comme si de rien n’était, chacun assuma sa nouvelle identité et reparti jouer en équipe nationale belge.

Marc Wilmot, sélectionneur de l’équipe de Belgique, se dit extrêmement surpris et jure n’avoir rien remarqué. Ne trouvant aucun remplaçant compétent, les usurpateurs indonésiens resteront dans l’équipe pour le moment.

Les corps des véritables joueurs seront rapatriés en Belgique courant de la semaine.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires