Les députés français sont formels: le réchauffement climatique ne passera pas la frontière

Une semaine après le discour de Greta Thunberg au parlement, les députés viennent de rendre leur conclusion. Des centaines de données scientifiques ont permis d’apporter une conclusion précise. « Nous pouvons affirmer que le réchauffement climatique ne passera pas la frontière. Voilà un fardeau de moins pour la jeune génération ! » assure Aurore Bergé. « En avril 1986 notre frontière a stoppé le nuage radioactif de Tchernobyl. Il n’y a donc aucune raison qu’elle n’arrête pas le réchauffement climatique.

Elle a fait ses preuves et j’ai pu naître tranquillement en novembre de cette même année. ». Un avis que l’ensemble des députés partage, à l’exception de quelques réserves. Marine Le Pen se dit profondément choquée par ces propos: « Nous ne sommes plus en 1986. La frontière ne retiendra pas tout car l’Europe l’a supprimée ! « .

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires