Connect with us

Non classé

L’association des violeurs s’amuse du hashtag #balancetonporc « Ces connes ne donnent pas nos noms, on peut continuer peinards »

Published

on

L’association des violeurs (AV) a annoncé ce matin avoir vu avec beaucoup de plaisir un hashtag se développer autour de la dénonciation de crimes sexuels. Ce qui a amusé le porte parole de l’association, c’est qu’aucun message n’identifie clairement l’agresseur, ce qui va permettre à tous les membres du groupe de continuer leurs activités en toute impunité.

Une victoire de plus pour l’association qui se félicite d’avoir encouragé ce hashtag avec de faux profils. « Un hashtag, ça sera oublié par ces connes dans 1 semaine. Alors qu’une condamnation… ».

Article de Libération:

Depuis la révélation de l’affaire Weinstein, les langues se délient. Et notamment en France. Dans la foulée du mot-dièse #MyHarveyWeinstein («mon Harvey Weinstein»), Sandra Muller, journaliste à la Lettre de l’audiovisuel, a posté vendredi soir un tweet sous le hashtag «balance ton porc», toujours en tête dimanche des «tendances France» sur Twitter. Objectif : inciter les femmes à briser l’omerta et à raconter le harcèlement sexuel et même les agressions sexuelles dont elles ont été victimes dans leur travail «en donnant le nom et les détails». Elle-même décrit sur le réseau social ce qu’elle a subi d’un ancien responsable de chaîne : «Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit


Certaines sont toutefois prises à partie par des internautes pour refuser de donner le nom de leur harceleur ou de leur agresseur. C’est le cas de l’actrice et choniqueuse Julia Molkhou, qui explique ne pas vouloir participer à «cette chasse aux sorciers». «Ne pas donner le nom de cet homme là reste [mon] droit» indique-t-elle.

Par ailleurs, l’affaire Weinstein continue de défrayer la chronique. Dernière accusation en date : celle de l’actrice britannique Lysette Anthony, qui raconte avoir été violée dans les années 80 par le producteur. Samedi, ce dernier a été exclu par l’Académie des arts et des sciences du cinéma, en charge notamment de la remise des Oscars. Dans le JDD, ce dimanche, Isabelle Adjani s’indigne : «Je pense que cette histoire, l’impunité et le silence qui entourent encore le harcèlement sexuel, malgré l’évolution de la loi qui le réprime de plus en plus sévèrement, expriment profondément une inégalité radicale qui perdure entre les femmes et les hommes : celle du choix et de la maîtrise de sa sexualité. Laissons savoir à ces messieurs les harceleurs que les actrices, tout comme les ouvrières, les agricultrices ou les ingénieures, les commerciales ou les institutrices, les mamans ou les putains, sont toutes libres de baiser, libres d’avorter. Et libres de parler!», conclut l’actrice multi-césarisée.

Continue Reading
Advertisement

Non classé

Interview exclusive d’un castor : « Ça va être dur à vendre le barrage en 2022 »

Published

on

La rédaction vous offre le premier article inter-espèce de l’histoire avec cette interview d’un castor qui ne mâche pas ses mots:

« Krrr Krrr krrrr ta tac tac tac tac tac »

 

Continue Reading

Non classé

Ce lillois de 65 ans viole une jument, elle tombe enceinte de lui. Les photos du bébé vont vous dégoûter

Published

on

By

 

Cette histoire terrifiante et tout bonnement dégoûtante s’est déroulée dans le nord de la France, comme toujours me direz-vous.

Un lillois de 34 ans a eu une relation zoophile avec une jument. Notez qu’il était marié avec la jument, donc ça n’a choqué personne car c’est courant dans le Nord. Mais il y a eu un imprévu : la jument est tombée enceinte. Tout le Nord a été pris de curiosité par cette situation complètement loufoque et inhabituelle.

Le dernier exemple en date d’un enfant né de l’accouplement entre un cheval et d’un être humain s’appelle Frank Ribery. Encore aujourd’hui, il en porte les cicatrices sur son visage et terrifie tout le monde par son apparence. Les gens ont donc conseillé à la jument d’avorter mais celle-ci a refusé, clamant son droit de décider si elle garde son enfant ou non.

La jument a accouché pendant la nuit de samedi à dimanche et le résultat est stupéfiant. Il s’agit d’une créature mythologique qu’on appelle le centaure, avec un corps de cheval, un torse d’homme et un visage seulement à moitié humain, le bébé centaure est hargneux, raciste et montre des prédispositions pour la violence et l’alcoolisme. Un vrai citoyen du Nord.

Continue Reading

Non classé

Il a signalé Nordpresse : Nos chimpanzés ont rasé sa ville avec une bombe nucléaire

Published

on

By

Les fans de Johnny ont donc décidé il y a plusieurs semaines de déclarer la guerre à notre vénéré journal, suite à l’article  » Tout Johnny réunit dans un seul coffret « . Avant d’incendier nos locaux et de massacrer notre rédaction avec les SDF que nous logions, le compte facebook de la page a été signalé et donc censuré.

En réponse, les chimpanzés de Nordpresse se sont cotisés pour acheter une bombe nucléaire sur le site du bon coin nord-coréen (https://www.leboncoin-CoreeDuNord.En). Ils ont également localisé la ville où vivait l’un des signaleurs les plus virulents (qui voulait juste régler des comptes avec ce journal) : Angers. Il faut répondre de façon proportionnelle. Pour chaque article signalé, une ville sera rasée.

Hier soir donc, depuis une base souterraine localisée quelque part dans les ardennes, les chimpanzés de Nordpresse ont déclenché le processus de lancement d’un missile balistique. L’engin a traversé la stratosphère, ciblant la maison du signaleur, avant de tout raser dans un rayon de  kilomètres.

Certes il y a des dommages collatéraux mais la victoire exige toujours des sacrifices.

Continue Reading

Trending