Lancement d’un satellite pouvant flasher tous les automobilistes d’Europe

La Revue d’Aptitude au Lancement (RAL) s’est déroulée ce mercredi à Kourou et a autorisé les opérations de chronologie pour le Vol SOYUZ avec Sur-Rout  FOC-M3, SAT 9-10.

Pour son huitième lancement de l’année et le deuxième lancement avec Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, ArianeSpace mettra en orbite le satellite  « Sur-Rout »  FOC-M3, SAT 9-10 pour le ministère de l’intérieur Français

Le lancement sera effectué depuis l’Ensemble de Lancement Soyuz à Kourou en Guyane française.

Le satellite « Sur-Rout », abréviation se « Sécurité Routière », pourra, aux dire de Bernard Cazeneuve Ministre de l’intérieur français, prendre en charge la surveillance de 30 millions de véhicules simultanément et durant tout le trajet effectué quelque soit le lieu, la distance ou le temps.

Ainsi toutes infractions au code de la route sera instamment relevées.

Le satellite voit et entend ce qui se passe à l’intérieur du véhicule

« Un grand pas vient d’être franchi pour lutter contre la délinquance routière . Sur-Rout sera ainsi un auxiliaire précieux pour Vigipirate »  a dit le Ministre.

Plusieurs politiques et associations ont réagi à cette mesure:

Le Syndicat Alliance Police se dit très satisfait d’un tel outil de surveillance, qui permettra aux agent de Police de moins battre le pavé.

La Ligue des droits de l’homme, a déjà fait savoir quelle déposerait un recours au tribunal Européen pour atteinte aux droits privés.

EELV par la voie de Jean-Vincent Placé se dit indigné d’un tel « flicage ». Il a entre autre déclaré : « Déjà que bien des automobilistes ne peuvent payer leur PV, conduisent sans permis et sans assurance, on va aggraver leur conditions de vie. »

Marisol Touraine, ministre de la famille, s’inquiétait déjà des conséquences des écoutes pour la quiétude des familles.

SOS Racisme et Touche pas à mon Pot dénoncent les contrôles aux faciès qui risque de privilégier les vieilles voitures.

Claude Guéant et Brice Boutefeux, tous deux anciens ministres de l’intérieur, se félicitent de cette mise en orbite. Rappelant qu’ils étaient, avec Nicolas Sarkozy, les promoteurs de cette prouesse technologique et policière.

Quand à Marine Le Pen elle se dit scandalisée d’une telle surveillance des vrais français, alors que nos frontières laissent passer des flots de barbares et que Sur-Rout, en vertu des accords de Schengen, n’est pas en droit de surveiller.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires