La cour d’appel de Paris libère 48.921 prisonniers malades dans la foulée de Balkany

La cour d’appel de Paris, qui vient de libérer Patrick Balkany, a décidé d’appliquer la jurisprudence qu’elle venait de créer en libérant 48921 prisonniers qui se sentaient un peu mal en prison.

Le maire de Levallois est en effet apparu amaigri, depuis la voiture qu’il a pris pour quitter la prison. Au cours de ses cinq mois d’incarcération, il a été hospitalisé à deux reprises. Fin janvier, lors d’une demande de remise en liberté, son avocat avait lu l’extrait d’un bulletin de santé, indiquant que l’homme politique connaissait une « altération de l’état général avec perte de 24 kg en 4 mois ».

Isabelle Balkany avait en parallèle beaucoup communiqué sur le mauvais état de santé de son mari. « Si vous lisez l’expertise médicale, vous verrez qu’elle est totalement flippante », a-elle expliqué à BFMTV, parlant d’une « pathologie mortelle ». Selon elle, il est possible que Patrick Balkany subisse de nouveau une chirurgie.

DE SON CÔTÉ, ISABELLE BALKANY EXPLIQUE QU’ELLE RESTERA « MAIRE PAR INTÉRIM JUSQU’AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES, J’ASSUME TOTALEMENT MON MANDAT DONC DEMAIN JE MÈNERAI LE CONSEIL MUNICIPAL, J’ASSUME CE QU’IL Y A À FAIRE À LA MAIRIE ».

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires