Kris Peeters propose que seuls les électeurs MR/NVA supportent la charge des efforts budgétaire à réaliser

Dans une ambiance tendue au Kern, où plusieurs ministres avouent la pénibilité de leur concertation, le Vice Premier Kris Peters ( CD&V ) ne cache plus son harassement face aux orientations des propositions de la majorité. Nous apprenions hier soir de ce dernier qu’il comptait toujours défendre la taxation des plus-values mobilières, même si les autres l’avaient déjà rejeté.  » On ne peut pas tout faire peser sur le dos du contribuable. Les 10% les plus riches peuvent aussi contribuer à l’effort « . Ce matin, il avance vouloir rester intransigeant sur sa proposition, parlant d’un ambiance terrible pendant les négociations. Sondé au vol par nos journalistes, Kris Pieters réitère son mécontentement, et propose maintenant que seuls les électeurs MR/NVA supportent la charge des efforts à réaliser. Insistant sur le fait qu’il ne lâcherait plus rien quitte à  » débrancher la prise « .
Stratégie de communication dans ce chaos ou réel courroux, un divorce au sein de la majorité ne serait de toute façon que peu étonnant.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires