Kim Jong Un demande à Emmanuel Macron de respecter les droits de l’homme

Le dirigeant du parti démocratique Nord-Coréen a exprimé aujourd’hui son soutien aux frondeurs du parti socialiste à propos de la Loi Travail alors que le premier ministre Manuel Valls s’apprête à utiliser à nouveau l’article 49.3 de la constitution qui autorise le gouvernement à faire passer une loi sans vote de l’assemblée.

En effet, Manuel Valls n’est pas sûr d’avoir les voix nécessaires pour faire voter sa loi, il passe donc par une voie alternative.

Kim Jong Un a exprimé son profond dégout de cette méthode dans un tweet, exprimant ainsi son mépris de telles méthodes, totalement anti-démocratiques.

96pzx.jpg

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires