Kendji Girac, pris pour un migrant, est en cellule !

Nous apprenons à l’instant l’incarcération du célèbre chanteur gitano-français dans un commissariat de Calais.
On s’en doute peu à l’écoute des textes légers tels que « Andalouse » ou « Conmigo » mais Kendji Girac a une véritable conscience politique. Il milite d’ailleurs actuellement pour l’installation d’emplacements pour caravanes dans les parkings des salles de concerts ou encore pour la création d’une filière guitare manouche dans les lycées.
Aujourd’hui c’est pour une autre cause qu’il a voulu donner de son précieux temps : la défense des migrants. Il a proposé de donner un concert au sein même du camp provisoire de Calais afin de donner un coup de projecteur sur les pénibles conditions de ces personnes qui fuient la guerre et l’oppression. Pas question ici d’un de ces habituels shows à grands budgets mais bien d’un Kendji à nu, version guitare et maracas.
Mais alors qu’il approchait de la zone, sa mercedes 190D a dangereusement surchauffé, l’artiste étant obligé de se ranger sur le bas côté. Il est alors sorti du véhicule et a frappé à la porte la plus proche. Micheline D. a eu la peur de sa vie en voyant depuis sa fenêtre celui qu’elle a pris pour un migrant venu l’agresser. Elle a saisi son téléphone à touches larges pour prévenir la police locale qui est rapidement venue interpeller le chanteur. Son fort accent et l’agitation n’ont pas permis d’éviter l’arrestation. Depuis sa cellule, le chanteur a entonné ses plus grands tubes pour prouver sa bonne foi, il a été bâillonné…
Plus d’informations dès que possible sur notre site.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires